Twitter et les 140 caractères : innovation contre tradition

MarketingSocial Media
twitter-innovation-tradition
4 1

Plutôt que de supprimer la limite des 140 caractères, Twitter cherche à la contourner. Par quels moyens ?

Devenue l’un des emblèmes de Twitter, la limite de 140 caractères tient toujours, mais les règles du jeu pourraient sensiblement évoluer d’ici à la fin du mois.

À en croire Bloomberg, qui se réfère à une source dite « proche du dossier », le réseau social ne compte pas repousser cette limite comme il a pu le faire à l’été 2015 pour les messages privés. Mais pour donner davantage d’espace aux twittos, les contenus additionnels que sont les liens, les images et les vidéos ne seraient plus décomptés.

À l’heure actuelle, un lien, quelle que soit sa longueur, occupe 23 caractères, y compris une fois passé au raccourcisseur d’URL t.co. Les photos consomment quant à elle 24 caractères, là aussi peu importe leur taille.

Ces contraintes pourraient être levées dans les deux prochaines semaines, concourant à l’objectif de simplification que s’est fixé Jack Dorsey.

Le serial-entrepreneur, revenu il y a près d’un an à la tête de Twitter tout en restant aux commandes de Square (paiement électronique), avait réaffirmé cette ambition en février dernier, lors de l’annonce des résultats annuels de la société.

Il n’avait pas pour autant dissipé le brouillard autour de cette limite de 140 caractères que plusieurs techniques permettent d’ores et déjà de contourner – que ce soit par le biais de services qui transforment du texte en images ou via les « cartes » destinées à enrichir les tweets.

Cette problématique serait à l’étude en interne dans le cadre d’un projet baptisé « Beyond 140 » (on évoque aussi le nom « 140 Plus »).

Les équipes de Twitter seraient globalement divisées en deux camps. Le premier préconiserait une simple extension du nombre de caractères disponibles. Le second privilégierait une stratégie à plus long terme, avec une véritable plate-forme de publication qui pourrait un jour être monétisée.

Techniquement, rien n’impose plus ce plafonnement à 140 caractères, pensé à l’origine pour les – nombreux – utilisateurs qui publiaient par SMS. Le débat est plutôt moral, entre innovation et tradition (voir, à ce sujet, notre article « Twitter a 10 ans : un nouveau départ avec Jack Dorsey ? »).

Bilan : Twitter avance à tâtons, ouvrant de temps à autre des vannes. Par exemple en permettant de commenter des retweets (116 caractères disponibles).

Un autre pas a été fait il y a quelques semaines avec la possibilité d’insérer, dans un tweet, une image accompagnée d’une description de 420 caractères. Une fonctionnalité pensée en premier lieu pour les déficients visuels.

Crédit photo : imtmphoto – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur