Twitter en 2015 : modèle mobile conforté, base de membres figée

BourseEntrepriseGestion des talentsLicenciementsManagementMarketingNominationsPublicité
resultats-twitter-2015
5 3

Le chiffre d’affaires de Twitter est poussé par la pub mobile. Sur fond de turbulence de management, comment débloquer le recrutement de membres ?

A l’instar de Facebook, le business de Twitter est clairement orienté mobile. Il représente 86% de ses revenus publicitaires.

A une grande différence près : la plateforme de microblogging ne parvient pas à accroître sa base de membres. Cela reste un problème tenace en scrutant les résultats financiers 2015 du groupe Internet dirigé par Jack Dorsey. L’écart s’accentue face à Facebook (1,59 milliard d’utilisateurs actifs en janvier 2016).

Twitter a achevé l’année précédente sur un chiffre d’affaires de 2,21 milliards de dollars, en hausse d’environ 58% par rapport à l’année dernière (1,4 milliard de dollars). La société californienne perd toujours de l’argent. Sa perte nette s’élève à 521 millions d’euros (contre 577 millions l’année précédente).

En revanche, cela s’arrange au niveau de la gestion opérationnelle (EBITDA ajusté) : 557,8 millions de dollars en 2015 contre 300,8 millions l’année précédente. Mais il a fallu passer par une restructuration qui a abouti à une vague de 300 licenciements (8% de la masse salariale affectée).

Côté management, un certain trouble a aussi perduré sur la deuxième partie de l’année : il a fallu quatre mois pour que Jack Dorsey soit confirmé dans ses fonctions de CEO permanent (août-octobre).

La fin de l’année 2015 a été mouvementée avec le départ de quatre dirigeants :  Katie Jacobs Stanton pour les relations médias, Kevin Weil pour les produits, Alex Roetter pour l’ingénierie et Brian « Skip » Schipper pour les ressources humaines.

Des mouvements vers la sortie partiellement compensés par l’arrivée d’Omid Kordestani (canal historique de Google) en qualité d’Executive Chairman et Leslie Berland qui va superviser le marketing.

Twitter recherche des nouveaux membres

La mobilité devient le canal de référence de Twitter : les utilisateurs sur smartphones représentent 80% des utilisateurs du réseau social.

Retranscription en chiffre pour le quatrième trimestre 2015 : sur les 320 millions d’utilisateurs mensuels actifs, 305 millions se connectent à Twitter par un téléphone. Mais le principal souci pour Twitter est simple à résumer : sa base de membres stagne. On retrouve presque les mêmes indicateurs pour le T3 2015.

Les investisseurs pourraient se contenter de regarder le CA en hausse de 48% (à 710 millions de dollars) et les revenus publicitaires qui atteignent 641 millions de dollars (+48% en un an). Mais l’impatience monte sur les marchés boursiers et les spéculations sur un rachat de Twitter remontent régulièrement.

Si la société Internet californienne continue de réaliser la majeure partie de son business sur son marché domestique (463 millions de dollars sur le T4 2015), les activités à l’international se poursuivent : 247 millions de dollars (+47% en un an).

Jack Dorsey a fixé trois priorités pour l’année 2016 : consolidation du noyau du service Twitter, la vidéo en live streaming (via Periscope), la dimension e-influence, la sécurité et la collaboration avec son écosystème de développeurs.

(crédit photo illustration : session Periscope @TwitterIR)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur