Twitter : bientôt un bouton d’alerte pour signaler les contenus outrageants

Régulations
haine-twitter-bouton-alerte

La plateforme de microblogging devrait renforcer le contrôle des tweets diffusés pour éviter les dérives observées au Royaume-Uni (propos sexistes) voire en France (haine).

Twitter devrait prendre des mesures pour signaler les tweets abusifs.

Cette initiative devrait prendre la forme d’un bouton d’alerte disponible sur son site Web et sur ses applications mobiles (Android, sachant qu’il existe déjà un dispositif de ce type sur la version iPhone).

A la suite d’une polémique qui a enflé au Royaume-Uni (des menaces de mort envoyés à une féministe britannique via son compte Twitter), le groupe Internet devrait adopter un signal d’alarme.

Du moins, des dispositifs sont en cours de test en vue d’une implémentation sur la plateforme de microblogging.

Selon Tony Wang, Directeur général de Twitter au Royaume-Uni, tout tweet infamant ainsi signalé serait susceptible d’entraîner la suspension du compte d’origine.

Outre les propos sexistes et offensants, on peut imaginer que ce bouton pourrait également apparaître pour signaler les contenus manifestement illicites comme les appels à la haine.

De son côté, Facebook étudie également les moyens d’éviter les dérives des contributions offensantes.

En France, Twitter s’est engagé à prendre des mesures dans ce sens et à collaborer avec la justice, à la suite d’une procédure pénale déclenchée par les associations LICRA et J’Accuse pour incitation à la haine.

L’action en justice a été stoppée à la mi-juillet après des “discussions” avec Twitter.

——————–
Quiz : Connaissez-vous vraiment Twitter ?
——————-

(Credit photo : Shutterstock.com –  Copyright : Tang Yan Song)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur