Twitter consomme l’acquisition de Posterous

Entreprise

Twitter s’offre le talent et les services de Posterous, une start-up spécialisée dans la curation sociale et éditrice d’une plate-forme de partage de contenus multimédia.

Twitter en pince pour les jeunes pousses. Enième start-up à passer dans son giron, Posterous, qui s’est spécialisée dans l’art de la curation pour réunir, en quelque trois ans et demi d’exercice, 10 millions d’utilisateurs mensuels.

Aux racines du concept, une simple plate-forme de partage de contenus multimédia (photographies et vidéos), constamment embellie dans le fond comme dans la forme depuis sa mise sur pied en juin 2008.

Basé sur le cloud, l’ensemble a tantôt adopté les allures d’un Pinterest minimaliste, tantôt les fonctionnalités d’un Dropbox polyvalent, pour permettre la diffusion de fichiers en public ou en privé, sur le Web, par courriel ou via des applications mobiles.

Des innovations successives ont singularisé le service à de nombreux titres : publications automatiques sur un large éventail de sites communautaires, géotagging, définition de groupes de discussion, listes de diffusion par courriel…

En résumé, un complément idéal dans la pratique du micro-blogging.

Et Twitter d’en conclure : “la talentueuse équipe de Posterous a mis au point une solution innovante qui simplifie grandement le partage de contenus sur le Web et tout particulièrement les terminaux mobiles – c’est exactement ce à quoi nous aspirons“.

Les sommes engagées dans cette transaction restent connues des deux seules parties signataires.

Il ne subsiste toutefois guère de doute quant aux tenants et aboutissants de la démarche : intégrer, à terme, cet environnement et ses fondements technologiques au sein d’un écosystème auquel faisait encore défaut un véritable pilier de curation.

A cet égard, les équipes de Posterous, sous la houlette de son P-DG Sachin Agarwal, prendront leurs quartiers à San Francisco, dans le fief de Twitter, comme l’explique Forbes.

Dans les semaines à venir, les utilisateurs du service se verront adresser des instructions dans l’optique d’exporter leurs données avant suppression définitive.

 

Crédit image : © Liv Friis Larsen-Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur