Twitter coupe les ponts avec les applications tierces qui surfent sur son succès

Marketing

Les applications tierces utilisées pour gérer des comptes Twitter vont voir leur intitulé disparaître des flux de messages. Une manoeuvre que déplorent les développeurs.

HootSuite, Seesmic, Tweetbot et bien d’autres clients de micro-blogging voient tomber, sans préavis, le couperet sur leurs noms commerciaux, qui n’apparaîtront plus au sein des flux de messages sur Twitter, en regard des mentions “via”.

Ainsi en a décidé le réseau social, qui poursuit inexorablement une entreprise de repli sur son écosystème maison aux dépens de l’effort des développeurs et d’une offre logicielle abondante jusqu’alors proposée aux internautes en quête d’une alternative.

De telles applications tierces abondent sur la Toile et disposent parfois de fonctionnalités plus intuitives que celle de Twitter. L’interface est même généralement plus évoluée.

Mais, avec sous son aile 500 millions d’utilisateurs au dernier pointage réalisé fin juillet (recensement à prendre avec précaution), l’Oiseau bleu du Web ne cache plus ses ambitions de prendre seul son envol.

Pour justifier de cette orientation radicale, Twitter invoque la multiplication de services clones sans valeur ajoutée et pousse une logique d’internalisation progressive.

Amenées à passer en version 1.1 dans les semaines à venir, les API seront en effet à de nouvelles règles (“guidelines”) autrement plus restrictives.

Auparavant facultative, l’authentification des utilisateurs sur chaque API d’un point d’accès est désormais requise, à l’instar d’une charte graphique à suivre à la lettre quand bien même elle constituait jusqu’alors une simple base de recommandations.

De même, si une application dépasse le million d’utilisateurs, son éditeur sera dorénavant tenu de travailler directement avec Twitter.

Enfin, les développeurs qui accèdent aux tweets, aux informations de profil, à la messagerie ou au produit User Streams devront se rapprocher du réseau pour pouvoir dépasser sans entrave les 100 000 usagers.

——– Quiz ITespresso.fr —————

Etes-vous incollable sur Twitter ?
Mesurez vos connaissances

—————————–


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur