Twitter investit dans SoundCloud à défaut de l’acquérir

EntrepriseLevées de fondsMarketingSocial Media
twitter-soundcloud-investissement
3 1

Un temps pressenti pour acquérir SoundCloud, Twitter a finalement investi dans la plate-forme musicale. On évoque un ticket à 70 millions de dollars.

Twitter avait gardé un œil sur SoundCloud.

À défaut d’avoir pu mettre la main sur la plate-forme musicale d’origine suédoise, le réseau social y a injecté du capital. En l’occurrence, 70 millions de dollars, à en croire Re/code, qui fait référence à des sources dites « proches du dossier ».

Pas de confirmation de ce montant de la part des intéressés. En revanche, Jack Dorsey, CEO et fondateur de Twitter, affirme que l’opération a bien eu lieu, « plus tôt en 2016 », comme le souligne TechCrunch.

Avec un investissement global de 100 millions de dollars, SoundCloud en ressortirait valorisé à 700 millions, comme c’était le cas il y a deux ans lors de son quatrième tour de table (60 millions de dollars levés auprès notamment de Kleiner Perkins Caufield & Byers, d’Index Ventures, de GGV Capital et d’Union Square Ventures).

À cette époque, on évoquait un éventuel passage dans le giron de Twitter. Mais il n’en a pas été ainsi.

L’entreprise basée à Berlin a poursuivi l’aventure en solo. Elle revendique aujourd’hui « plus de 300 employés », des centaines d’applications greffées à sa plate-forme, 125 millions de titres disponibles et 175 millions d’utilisateurs actifs – c’est-à-dire connectés au moins une fois par mois.

Pour renforcer son attractivité, SoundCloud a noué des accords avec les principales majors. Sa situation financière reste toutefois fragile : selon Billboard, les pertes sur l’exercice 2014 se sont élevées à 44 millions de dollars, pour un chiffre d’affaires de 19,7 millions.

Sans confirmer ces chiffres, la société a reconnu, en début d’année, avoir besoin d’un apport d’argent frais pour continuer son activité. Ces dernières semaines, elle a amorcé la commercialisation de son offre premium SoundCloud Go, arrivée en France au mois de mai avec une écoute illimitée, un mode hors ligne… et pas de publicité.

L’investissement est significatif pour Twitter, qui, en plus de rechercher la complémentarité avec les programmes TV, tente de dynamiser la consommation de musique. Ce n’est pas chose facile et la fermeture de Twitter Music au printemps 2014 – un an à peine après son démarrage – l’illustre.

Crédit photo : hxdbzxy – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur