Twitter lève des fonds pour améliorer son infrastructure

Mobilité

Le service de micro-blogging aurait empoché 15 millions de dollars au terme d’un troisième tour de table.

“Welcoming Bijan and Jeff”. Ce n’est pas un tweet ou un gazouillis émis sur Twitter. C’est en fait le titre d’un nouveau billet, plus classique, du weblog de l’équipe en charge de ce célèbre service de micro-blogging (la taille des messages pouvant être publiés sur Twitter est limitée à 140 caractères).

Qui sont Bijan et Jeff ? Le premier, Bijan Sabet, officie chez Spark Capital, un fonds d’investissement. Le second est Jeff Bezos, PDG-fondateur d’Amazon et investisseur, à ses heures perdues, dans une myriade de jeunes pousses via son fonds Bezos Expeditions.

Derrière le titre énigmatique de cette contribution se cache aussi l’officialisation d’une nouvelle levée de fonds, la troisième de cette plate-forme depuis sa création en 2006. Un tour de table auquel ont donc participé Bijan Sabet et Jeff Bezos, mais aussi les investisseurs existants de Twitter (Union Square Ventures et Digital Garage).

Renforcer les infrastructures

Le montant des fonds collectés n’a pas été dévoilé. Il est estimé à 15 millions de dollars (9,6 millions d’euros) par Techcrunch, qui valorise par ailleurs la société à 100 millions de dollars.

Les objectifs ? Twitter dit vouloir employer les sommes collectées pour “devenir une entreprise rentable, soutenue par un modèle économique”. La firme fait état de sa volonté de devenir “fiable et robuste” et d’utiliser les fonds pour des recrutements et pour bâtir “l’infrastructure qui permettra à l’entreprise de décoller”.

Une bonne chose certainement à l’heure où les plaintes se multiplient sur les interruptions de services à répétition que sa communauté de gazouilleurs a dues subir dernièrement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur