Twitter ouvrira bientôt des comptes payants pour les entreprises

Cloud

Twitter veut générer de nouvelles sources de revenus. Dans cette optique, le service de micro-blogging va proposer des fonctionnalités payantes aux utilisateurs pros. Cap sur la rentabilité !

Twitter affiche sans complexe ses ambitions. Après avoir annoncé il y a quelques jours l’arrivée de la version française de son service de micro-blogging ainsi que la possibilité de localiser les messages à partir des applications mobiles de la plate-forme, Twitter a la ferme intention de dégager rapidement de nouvelles sources de revenus.

Biz Stone, co-fondateur de Twitter, avait déclaré il y a quelques semaines qu’il ne se focalisait pas sur l’insertion de publicités sur son service, mais que ses équipes travaillaient plutôt à l’élaboration de fonctionnalités payantes pour les comptes détenus par des entreprises.

C’est dans cette optique que Biz Stone a révélé, en marge d’une conférence organisée par  le National Endowment for Science, Technology and the Arts (Nesta), que Twitter lancerait avant la fin de cette année, pour les utilisateurs professionnels, un panel d’outils payants permettant de délivrer des analyses et des données statistiques à partir des milliards “tweets” publiés.

Pour enfin devenir rentable, le co-fondateur de Twitter ne cache pas que sa plate-forme pourrait également être amenée, l’année prochaine, à conclure des partenariats avec plusieurs médias basés sur la syndication des contenus Twitter.

Biz Stone évoque ainsi les récents accords signés avec Google et Microsoft. Les deux géants de l’Internet se sont ainsi engagés à intégrer à leur moteur de recherche respectif, en temps réel, les messages laissés par les internautes sur le site de micro-blogging.

L’une des priorités de Twitter est donc d’affiner son modèle économique. Dans un entretien accordé à la BBC, Biz Stone a déclaré : “Il existe plusieurs moyens pour nous de gagner de l’argent, et nous verrons ces prochains mois ce qui nous correspond le mieux”.

En septembre dernier, le service de micro-blogging avait déjà commencé à renflouer ses caisses, grâce à une méga levée de fonds de 100 millions de dollars opérée auprès des banques et des fonds de capital-risque Insight Venture Partners, T. Rowe Price, Institutional Venture Partners, Spark Capital, Benchmark Capital et Morgan Stanley.

Et Twitter voit grand : fort aujourd’hui de plus de 11,5 millions de membres (source Wikipedia), Twitter envisage d’atteindre le milliard d’utilisateurs dans le monde d’ici 2013.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur