Twitter : la page Dick Costolo bientôt définitivement tournée ?

Gestion des talentsManagementMarketingNominationsSocial Media
twitter-remaniement-ca
4 0

Après avoir quitté ses fonctions de CEO chez Twitter, Dick Costolo pourrait être évincé du conseil d’administration dans le cadre d’un remaniement.

Le remaniement du conseil d’administration de Twitter coûtera-t-il sa place à Dick Costolo ?

La plate-forme de micro-blogging chercherait à diversifier les profils des membres de son board en y introduisant notamment des experts d’industries encore peu représentées comme la publicité digitale et le commerce électronique.

Ces changements pourraient, d’après plusieurs sources dites « proches du dossier » par Bloomberg, être officialisés parallèlement à la nomination d’un nouveau CEO, Jack Dorsey (cofondateur de la société) assurant actuellement l’intérim de Dick Costolo, dont le départ, annoncé le 11 juin dernier, est effectif depuis le 1er juillet.

La recherche du futur dirigeant est faite en association avec la firme de recrutement Spencer Stuart, qui s’est notamment distinguée en 2012 avec le transfert de Marissa Mayer de Google vers Yahoo.

Le processus pourrait encore prendre plusieurs mois, vu la situation dans les hautes sphères de Twitter. En l’état actuel, pas moins de trois anciens CEO siègent au conseil d’administration : Dick Costolo, Jack Dorsey et Evan Williams.

Une situation « sans grand précédent » dans le secteur, d’après Jeremy Levine, de Bessemer Venture Partners… et d’autant plus incertaine que les trois hommes entretiennent des relations complexes. Illustration avec les acquisitions de Vine et de Periscope, suggérées à Costolo par Dorsey.

Pour les analystes, le recrutement devrait s’effectuer en interne, comme ce fut le cas chez Microsoft avec Satya Nadella. Outre Jack Dorsey, qui pourrait prendre les rênes à plein temps (sachant toutefois qu’il occupe déjà les fonctions de CEO chez Square, spécialiste du paiement électronique), on évoque le nom d’Anthony Noto. L’actuel directeur financier de Twitter ne s’est pas officiellement déclaré candidat, mais il serait bien en course, selon la presse américaine.

Pour le moment, Twitter est malmené en Bourse. A 27,02 dollars en clôture ce vendredi 7 août, le cours de son action est au plus bas. Il est presque revenu à son niveau d’introduction du 7 novembre 2013 (26 dollars) ; sachant que lors de ce premier jour de cotation, la valeur du titre avait augmenté de 74 %, à 45,10 dollars, Twitter progressant ensuite régulièrement pour atteindre son plus haut le 3 janvier 2014, à 69 dollars.

Depuis lors, les investisseurs ont quasi systématiquement sanctionné l’annonce des résultats trimestriels de la société Internet californienne, qui reste dans le rouge et peine non seulement à fidéliser sa base existante, mais aussi à recruter de nouveaux membres.

Crédit photo : Christopher Penler – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur