Twitter pourrait s’offrir l’application TweetDeck et pose ses valises à Londres

Cloud

Selon les rumeurs, Twitter serait en discussions avec l’éditeur britannique du client TweetDeck, une application permettant de se connecter à plusieurs réseaux sociaux, et en particulier au service de micro-blogging.

[Mis à jour le 19/04/2011 à 17:07]

Très prisé par de nombreux membres de Twitter, le client TweetDeck va-t-il devenir le client officiel du service de micro-blogging  ?

C’est ce que laissent entendre les rumeurs rapportées par le Wall Street Journal au sujet de discussions entre Twitter et l’éditeur britannique qui a développé TweetDeck. Le premier voudrait acquérir le second pour un montant qui pourrait avoisiner les 50 millions de dollars.

Selon TweetDeck, environ quatre millions de tweets sont générés chaque jour via l’application.

L’information a de quoi surprendre puisque TweetDeck avait été annoncé comme acquis en février dernier par UberMedia, qui édite les clients UberTwitter et Twidroyd. Ceux-ci s’étaient retrouvés bloqués par Twitter pour avoir outrepassé certaines règles destinées à protéger les utilisateurs ainsi que l’intégrité de la plate-forme.

L’opération de rachat de Tweetdeck par UberMedia semble donc avoir avorté, ce dernier ayant du renommer son client UberSocial.

Signe que les hostilités ne sont pas terminées, CNN a laissé entendre qu’UberMedia réfléchit désormais à la possibilité de créer son propre concurrent à Twitter.

Pour conserver son leadership et générer des revenus, Twitter doit donc faire de nombreux efforts, au prix du risque de générer quelques mécontentements parmi sa communauté de développeurs.

Ces efforts passent par l’incitation des utilisateurs à adopter un client “officiel” pour mieux en contrôler la monétisation et les mises à niveau, et ainsi éviter les déconvenues avec les applications tierces.

Preuve que Twitter et TweetDeck se connaissent bien : les deux sociétés ont un accord de partage de revenus sur les tweets sponsorisés. Une prise de contrôle du second par le premier lui permettrait de reprendre la main sur ce modèle pour mieux le développer.

En l’état, le site de micro-blogging, qui compte 200 millions de membres, s’est refusé à commenter “la rumeur”…

Twitter ouvre un bureau à Londres
L’information est tombée ce 19 avril et n’a – en l’état – rien en commun avec les rumeurs de rachat de l’éditeur britannique éditant Tweetdeck. Avec cette arrivée en Europe, Twitter escompte se rapprocher des annonceurs qui désirent utiliser sa plateforme pour promouvoir du contenu. Si rien n’a filtré sur l’ouverture “officielle”, les premiers recrutements sont en cours selon MediaWeek.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur