Twitter : la publicité pour tous ?

MarketingPublicitéSocial Media
twitter-publicite-nid
3 12

Dans la dernière version de son application mobile, Twitter met généreusement en avant ses outils publicitaires. Ce qui ne plaît pas à tous les utilisateurs.

Ce n’est pas encore le « bad buzz », mais la température commence à monter autour de la dernière version de l’application mobile Twitter pour iOS et Android.

Une nouvelle icône est apparue sur les pages de profil des utilisateurs, juste à côté du bouton qui permet de basculer entre plusieurs comptes. Le pictogramme qui la représente donne l’impression d’un raccourci vers une page de statistiques de type Twitter Analytics.

Mais il n’en est rien : l’icône redirige en fait vers un outil de gestion publicitaire. Ne sont donc concernés que les annonceurs qui ont des campagnes en cours. Et pourtant, tous les utilisateurs – vraisemblablement sans exception – seront amenés à voir apparaître ce bouton sur l’interface lorsqu’ils mettront leur application à jour.

Une solution autrement agressive que celle de Facebook, qui avait, en début d’année, émancipé sous la forme d’une app mobile autonome ses outils Ads Managers destinés à la création et au suivi des performances de campagnes.

Comme le souligne TechCrunch, ce n’est pas la première fois que Twitter tente ainsi de simplifier l’accès à ses outils publicitaires directement depuis son application principale. L’une des options retenues pendant un temps fut l’inclusion dans le menu déroulant lié à l’icône des paramètres.

Un véritable exercice de style pour la plate-forme de micro-blogging, qui tire encore plus de 90 % de son chiffre d’affaires de la publicité.

Les initiatives se multiplient d’ailleurs sur ce dossier. La dernière en date porte sur l’autoplay, en cours de déploiement : les vidéos natives – y compris celles réalisées avec Vine – et les GIF se lanceront automatiquement, aussi bien sur desktop que mobile. Désactivable dans les paramètres, la fonction sera opérationnelle par défaut, sauf dans les zones où la bande passante est faible ou encore là où le coût des données Internet est élevé.

Ces derniers mois, Twitter a également étendu ses capacités de ciblage avec un outil diffusant des publicités sur les comptes des utilisateurs en fonction des applications installées sur leur smartphone ou leur tablette. Tout en intégrant de la publicité dans les contenus repris sur des pages Web et applications tierces…

Crédit photo : kajornyot – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur