Twitter rassemble 2,4 millions d’utilisateurs en France

Mobilité

Selon une étude française, la France comptabilise 2,4 millions d’utilisateurs de Twitter, soit seulement 1,1% de l’ensemble des membres. Les habitants des Etats-Unis, du Japon et du Brésil sont les plus accros.

D’après une étude de Semiocast, start-up parisienne spécialisée dans l’analyse des tendances sur le Web, Twitter compte près de 210 millions d’utilisateurs dans le monde. Parmi eux, 2,4 millions se trouvent en France, note Silicon.fr.

Cette étude réalisée sur un échantillon de 52 millions de profils dans le monde, soit 24% des adeptes du service de micro-blogging, montre que les Français semblent plus adeptes de Facebook – qui rassemble plus de 20 millions d’utilisateurs français – que des gazouillis de Twitter.

Lancé en mars 2006, Twitter n’a passé le cap du million de profils en France qu’en 2010. Mais la même année, la barre des deux millions était franchie.

Même si un ralentissement du nombre d’inscriptions a été observé à la mi-2010, une hausse significative a été constatée avec 160 000 nouveaux profils pour le mois de février 2011.

La France se classe ainsi au 17ème rang mondial en termes d’utilisateurs et représente seulement 1,1% de tous les profils géolocalisés. Quant au trio de tête, il est constitué par les Etats-Unis, le Japon et le Brésil. Le Royaume-Uni arrive en 4ème position avec 10,5 millions d’utilisateurs.

Par ailleurs, cette étude montre que seul 1 utilisateur sur 11 protège son compte Twitter en France. En effet, lorsqu’un compte est ouvert, il est public par défaut.

Autrement dit, tout internaute peut consulter la liste des tweet émis. Le compte peut évidemment être protégé par la suite pour ne limiter l’accès qu’à ses contacts. Mais peu d’internautes le font visiblement.

Malgré tout, le rapport indique que « la France se situe en 6ème position des pays où les comptes sont les plus protégés (8,9%), derrière Singapour (17,2%), la Malaisie (14,8%), les Philippines (10,8%), les États-Unis (10,7%) et l’Inde (9,9%). À l’inverse, seuls 2% des utilisateurs japonais réservent leurs messages à leurs amis».


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur