Twitter renfloue ses caisses

Cloud

La direction de Twitter confirme une levée de fonds de 100 millions de dollars. Le concept de micro-blogging a séduit les investisseurs. Reste à le transformer en vrai buzziness.

Vendredi, Twitter a confirmé une levée de fonds mais n’a pas précisé le montant.

Selon le Wall Street Journal, le tour de table porterait sur 100 millions de dollars (environ 68 millions d’euros).

Ce serait le quatrième tour de table de Twitter depuis sa création il y a trois ans, qui aurait levée en tout 55 millions de dollars (36,7 millions d’euros). La dernière opération de financement – d’un montant évalué à 15 millions de dollars (10,2 millions d’euros) – remonte à juin 2008.

Dans une contribution blog en date du 26 septembre, Biz Stone, co-fondateur de Twitter, a “remercié” les banques et les fonds de capital-risque qui soutiennent la société dans son développement : Insight Venture Partners, T. Rowe Price, Institutional Venture Partners, Spark Capital, Benchmark Capital et  Morgan Stanley.

“Le parcours de Twitter ne fait que commencer et nous nous engageons à élaborer le meilleur produit, la meilleure technologie et la meilleure société que possible”, écrit Biz Stone dans la mêm contribution blog.

Le chemin sera long effectivement car Twitter doit prouver qu’il peut devenir un vrai business (buzziness pourrait-on dire). Reuters précise que le service de micro-blogging étant totalement gratuit, Twitter ne génère pas de chiffre d’affaires depuis sa fondation.

Néanmoins, Biz Stone se dit ouvert à l’intégration de certaines formes de publicité à moyen terme et de nouveaux services premium pourraient émerger.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur