Twitter : statu quo sur le blocage des ‘followers’

Cloud
twitter-blocage-followers-statu-quo

Moins de 24 heures après avoir modifié les règles de blocage en vigueur sur sa plate-forme, Twitter a fait machine arrière face au mécontentement de ses utilisateurs.

Twitter n’a pas tardé à faire machine arrière sur la question des règles de blocage.

Ce jeudi, le réseau social avait redéfini son approche en la matière. Il avait modifié son système historique, mis en place voici plusieurs années, et qui permettait à tout utilisateur d’empêcher certains twittos de suivre son activité.

La politique adoptée hier ne supprimait pas cette option de tri sélectif des ‘followers’, mais elle l’assouplissait : les comptes bloqués étaient autorisés à voir les tweets de ceux qui les avaient mis sur liste noire. Ils pouvaient également retweeter ces messages… sans que l’utilisateur à l’origine du blocage en soit informé.

La pilule est mal passée auprès de la twittosphère, qui a initié aussi sec une fronde en 140 caractères. Face à ce mécontentement, Twitter a fait volte-face. “Ce n’est pas notre but d’introduire des fonctionnalités au détriment du sentiment de sécurité de nos utilisateurs“, a résumé l’un des hauts reponsables de la société.

L’ancienne politique restaurée, chaque utilisateur pourra à nouveau déterminer si quelqu’un l’a radié de sa liste de ‘followers’ autorisés. C’est précisément ce que Twitter souhaitait éviter, craignant d’éventuelles représailles de la part des bloqués. Ses équipes travaillent d’ailleurs déjà sur d’autres fonctionnalités inscrites dans cette logique d’équilibre entre liberté d’expression/action et protection des internautes contre les abus. La réflexion se porte notamment sur la sécurité des comptes publics, que n’importe quel internaute peut consulter à l’heure actuelle.

twitter-blocage-followers

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Twitter ?

Crédit illustration : Poly Liss – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur