Twitter sur mobile : le potentiel et la réalité en France

CloudMobilitéOS mobilesSmartphones

Le club des opérateurs mobiles (AFOM) a présenté une étude OpinionWay sur les utilisateurs français de Twitter sur mobile. Ils sont plus actifs, influents et vigilants sur les usages (géolocalisation).

OpinionWay a réalisé une étude sur le comportement des utilisateurs français de Twitter sur le mobile, à la demande de l’Association française des opérateurs mobiles (AFOM).

Une illustration d’application “Web 2.0” qui commence à percer sur le marché des smartphones en plein essor.

16% des Français possèdent un “téléphone mobile intelligent”. Et les perspectives pour Noël sont alléchantes. Elles pourraient atteindre 40% des ventes des opérateurs, considère Jean-Marie Culpin, Président de l’AFOM.

Le cabinet d’études OpinionWay recense 225 000 utilisateurs de Twitter en France (moins populaire qu’au Royaume-Uni).

Incontestablement, malgré le buzz Twitter, l’outil demeure moins populaire que Facebook dans l’Hexagone.

Sur la foi du panel OpinionWay, 30% d’entre eux exploiteraient la déclinaison mobile du service de micro-blogging que l’on classe désormais comme un réseau social.

Denis Pingaud et Bruno Jeanbart, respectivement Vice-Président et Directeur général adjoint en charge des études d’opinion d’OpinionWay, ont souligné trois caractéristiques : les utilisateurs de Twitter sur mobile sont plus actifs que la base installée de Twitter qui exploite l’outil Web 2.0 depuis un ordinateur, c’est une “population influente” (très suivie dans les fils) et “réfléchie” (usage prudent de la géolocalisation).

Quel est le profil d’un utilisateur de Twitter sur mobile ? Plus jeune (36% dans la catégorie d’âge 25 – 34 ans contre 24% sur la base globale), plus francilien (36% contre 21%), plus ancré dans la catégorie CSP + (55% contre 40%).

Petite surprise : on trouve une proportion également de membres “Twitter” et “Twitteuse” (50/50, la différence entre les usages depuis un PC et un mobile n’est pas significative).

Les utilisateurs depuis les smartphones sont des “accrocs du tweet”. 74% consultent “fréquemment” leur fil (42% “plusieurs fois par jour” et 32% “entre 3 et 4 fois par semaine”).

35% des plus assidus suivent plus de 50 fils. Simultanément, cette même catégorie regroupant les plus motivés sont des “influenceurs” : 32% des utilisateurs fréquents sont suivis par plus de 50 fils.

En termes de production, cette catégorie de membres actifs peuvent “pondre” un ou plusieurs tweets par jour (respectivement 25% et 22%).

Petite singularité : 14% des personnes qui déclarent se rendre sur la version mobile de Twitter émettent zéro tweet. Dans ce cas, il s’agit juste de suivre l’info qui tombe sur les fils Twitter.

(lire la fin de l’article page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur