Twitter : une salle de conférence sans éditeur ?

Cloud

Twitter for Newsrooms (#TfN) est un espace de ressources pour les médias. Il sert de guide aux journalistes qui cherchent à optimiser l’usage de la plate-forme de micro-blogging.

Un nouveau service spécial média est disponible sur Twitter.

Dénommé #TfN (pour “Twitter for Newsrooms“), cet espace propose des ressources pour aider les professionnels de l’information à exploiter le potentiel du service mi-réseau social mi-plate-forme de micro-blogging : comment prendre plus rapidement connaissance de l’information pertinente, comment la hiérarchiser…

Twitter se pose désormais en salle de presse interactive.

A en croire la nouvelle page #TfN, diverses composantes du travail journalistique en seraient facilitées : croiser ses sources, relayer l’information en temps et en heure, de la simple brève au dossier…

En inaugurant ce service, Twitter compte surtout adresser un message aux plus réfractaires des journalistes.

Ceux qui “ont commencé à la plume” face à “la génération du hashtag” [Caractère dièse utilisé pour repérer les mots-clés dans les tweets, ndlr].

Dans la vision de Twitter, les journalistes doivent composer avec les réseaux sociaux pour surfer sur l’actualité brûlante.

Les premières audiences de DSK à New York ou la traque d’Oussama Ben Laden montrent à quel point Twitter est devenu incontournable.

Twitter illustre son propos avec la manière dont des journalistes réputés aux Etats-Unis comme Brian Stelter (New York Times) ou Katie Couric exploitent le service Web 2.0 dans le cadre de leurs activités.

Bill Jensen, directeur de Village Voice Media, exprime néanmoins une certaine prudence vis-à-vis de ce fil de minis-infos tous azimuts.

Twitter est une salle de conférence sans éditeur. 200 millions d’informations y transitent chaque jour. A charge pour les journalistes de vérifier leurs sources.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur