Twitter va raccourcir les URL automatiquement

Cloud

Twitter veut raccourcir automatiquement les liens partagés par ses utilisateurs. La fin de Bit.ly et de TinyURL.com ?

Dès mars 2010, Twitter avait commencé à scanner tous les liens partagés, à la recherche de sites malveillants. Il avait aussi acheté le domaine t.co.

Du coup, à cette période, le raccourcissement automatique des liens partagés sur le service était anticipé pour l’été 2010. La fonction est finalement bien implémentée, mais avec un an de retard.

Le service sera intégré au site Twitter.com progressivement, mais ne devrait pas concerner les applications tierces dans l’immédiat.

Dès que votre compte en bénéficiera, vous pourrez taper (ou copier/coller) une URL directement dans la boîte de partage du site. Dès le 13ème caractère, un message vous indiquera “ce lien sera automatiquement raccourci“.

Et lorsque le tweet sera mis en ligne, les indicateurs de protocole (les “html” et autres “www”) disparaitront et la fin de l’URL sera remplacée par des points de suspension.

De cette manière, l’internaute cliquant sur le lien sait sur quel site il sera redirigé, ce que les services actuels comme Bit.ly ou TinyURL.com ne permettent pas.

De plus, Twitter comparera toutes ces URL à sa base de données de sites de phishing, et pourra avertir ses utilisateurs tentant de se rendre sur une page détectée comme dangereuse.

Tous ces liens raccourcis seront en fait transformés en des liens t.co, domaine utilisé par le service de micro-blogging. Mais c’est bien l’URL du site cible qui sera affichée dans le flux Twitter.

Twitter affirme que les services de raccourcissement dont se sert actuellement sa communauté pourront toujours être utilisés. Mais il est probable que nombre d’utilisateurs se contenteront de cette version officielle.

Première image : un tweet normal. Puis Twitter détecte une URL de plus de 13 caractères et la raccourcit. Enfin, le lien apparaît plus court.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur