Uber : cinq ans de réflexion pour acquérir deCarta

Apps mobilesEntrepriseFusions-acquisitionsMobilité
uber-decarta

Première opération de croissance externe en cinq ans d’activité pour Uber, qui acquiert l’Américain deCarta, spécialisé dans la cartographie et la recherche locale.

Uber aura attendu plus de cinq ans pour réaliser sa première opération de croissance externe.

L’entreprise américaine, qui exploite plusieurs services de transport léger de voyageurs, va améliorer la fiabilité de son application mobile en y intégrant les technologies de cartographie et de navigation développées par son compatriote deCarta.

Fondé il y a près de vingt ans à San José (Californie), ce pionnier de la géolocalisation a développé une plate-forme logicielle aujourd’hui présentée comme une alternative aux offres de Google et Microsoft.

L’accent est mis sur le caractère personnalisable de cette solution à la fois accessible en mode cloud ou déployable sur site et qui permet, via un ensemble d’interfaces de programmation, d’élaborer des applications de géocodage, de planification d’itinéraires ou encore de recherche locale.

C’est sur ce socle technologique que deCarta s’est appuyé pour enrichir son offre avec le moteur de recherche géospatiale L2 (qui couvre 122 pays) et la plate-forme de navigation Xplorer, destinée aux smartphones et aux tablettes comme aux automobiles.

Exploitée notamment par Ford, Samsung et BlackBerry, la base de données de deCarta est alimentée par des accords avec TomTom, Nokia, Sensis, eMapgo (Chine) et IPC (Japon).

Un portefeuille de partenaires qui a retenu l’attention des investisseurs : deCarta a levé 56 millions de dollars en cinq tours de table, avec en tête de liste Norwest Partners, le fonds californien qui a soutenu MobileIron (gestion de la mobilité en entreprise) ou encore Basis Science (objets connectés ; racheté par Intel).

Uber a confirmé l’acquisition de deCarta sur son compte Twitter, quelques heures après la parution d’un article sur Mashable. L’opération pourrait être finalisée cette semaine. Environ 30 employés sur les 40 que compte deCarta rejoindraient Uber. Le P-DG Kim Fennell serait du voyage.

Crédit photo : MAHATHIR MOHD YASIN – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur