UberPop : une nouvelle application Uber facilite le covoiturage de proximité

Marketing
uber-application-uberpop-covoiturage

Après avoir fait du bruit dans le secteur des voitures de tourisme avec chauffeur (VTC), la société Internet californienne Uber s’attaque au covoiturage avec l’application mobile UberPop disponible à Paris.

Uber, éditeur américain d’une application mobile favorisant les mises en relation entre particuliers et les sociétés VTC, lance un service de covoiturage.

Concrètement, UberPop permet à à toute personne majeure disposant d’un permis de conduire depuis plus de trois ans (donc un âge minimum de 21 ans en France) et d’un casier judiciaire vierge de s’improviser chauffeur pour compte de tiers. Uber met à disposition une application mobile spécifique pour favoriser la mise en relation dans le cadre de trajets de courte distance.

Uber a déjà lancé cette déclinaison de service sous un autre nom dans près de 15 villes américaines. Son concept est exporté à Paris. “Nous lançons d’abord cette offre à Paris car l’économie collaborative y est très développée, la demande est forte et nous souhaitions enrichir notre gamme avec une offre meilleur marché”, précise Pierre-Dimitri Gore-Coty, directeur d’Uber France. “Elle ne vient pas concurrencer des acteurs établis comme Blablacar, qui se focalise sur les trajets longue distance.”

D’autres applications comme Djump creusent le sillon, relève une enquête des Echos.

Pour quels tarifs ? Le service UberPop proposera des courses d’un montant minimum de 4 euros. Les tarifs pratiqués dépendront du temps de la course et de la distance parcourue (35 centimes la minute, 80 centimes le kilomètre). Au final, Uber estime que le prix moyen d’une course sera de 12 euros.

Même si cette initiative d’Uber relève du covoiturage, elle irrite les taxis, qui viennent de perdre la face devant le Conseil d’Etat dans le conflit qui les opposent aux voitures de tourisme avec chauffeur.

Rapporté par Le Figaro.fr, l’Union Nationale des Chauffeurs Courtois (UNCC) considère que le nouveau service d’Uber, qui  transforme tout particulier en pseudo-chauffeur de taxi, démontre des “problèmes évidents d’assurance et de travail dissimulé”.

En 2013, Uber, qui dispose d’appuis financiers important notamment de la part de Google, a réalisé un chiffre d’affaire global de près de 200 millions de dollars. La société Internet californienne, co-fondée par Travis Kalanick, serait valorisée près de 3,5 milliard.

uber-application-uberpop-covoiturage
Le service UberPop s’inscrit comme la moins coûteuse des offres accessibles via l’application mobile Uber.
Crédit image : Uber

Quiz :


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur