Ubuntu s’en remet à Android pour conquérir les terminaux mobiles

CloudMobilitéOS mobiles
Ubuntu for Android

Au prix d’une intégration au sein d’Android en tant qu’instance applicative, Ubuntu amorce sa conquête des plates-formes mobiles.

La distribution Linux Ubuntu s’apprête à investir les terminaux mobiles, non pas sous la forme d’un OS autonome, mais d’une instance applicative intégrée à l’écosystème Android et exécutable sans en alterner le fonctionnement.

Gratifié d’une dénomination Ubuntu for Android, le concept se base sur un noyau que partagent les deux systèmes d’exploitation.

Ubuntu, qui fonctionne ainsi par-dessus Android, est habilité à remplir l’office de surcouche, destinée à notifier l’utilisateur d’éventuels appels et messages entrants.

Il est de surcroît envisageable de faire tourner du code en natif, ouvrant la voie à l’installation de paquets logiciels issus des dépôts officiels.

A l’origine du projet, Canonical fait état d’une configuration minimale à 512 Mo de RAM et 2 Go de stockage.

Silicon.fr y adjoint un processeur double coeur à 1 GHz, en passe de s’imposer comme un standard au sein des smartphones comme des tablettes tactiles.

A défaut d’une interface adaptée aux petits écrans, l’artifice n’est toutefois activable qu’une fois la connexion établie avec un dispositif externe d’affichage.

Pour autant, une telle démarche revêt nécessairement les airs d’une encourageante démarche transitionnelle destinée à donner aux mobinautes un avant-goût d’une distribution Ubuntu dont le terrain de chasse pourrait à court terme s’étendre aux plates-formes mobiles.

En octobre dernier, lors de l’Open World de Paris, Mark Shuttleworth avait susurré l’avènement d’un portage initial de la mouture 12.04 LTS Precise Pangolin, ponctuée à plus long terme de l’émergence d’un terminal unique, convertible en une machine standard par le biais de stations d’accueil spécifiques.

Un tel tournant pourrait augurer d’une migration vers des horizons mobiles effective en avril, pour une hybridité réellement entérinée 18 mois plus tard, en octobre 2013, avec Ubuntu 13.10.

Le gestionnaire de bureaux adoptera automatiquement l’apparence adéquate à la configuration matérielle d’exécution, à froid comme à chaud, par exemple lorsque l’utilisateur connecte son smartphone à un téléviseur.

 

 

Crédit photos : © Canonical


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur