UE contre Microsoft : les avocats affichent leur optimisme

Mobilité

Les avocats de Microsoft se sont déclarés optimistes quant aux amendes dont l’Union européenne menace l’éditeur.

Au deuxième jour des auditions à huis-clos entre Microsoft et l’Union européenne dans le cadre du procès antitrust, les avocats de l’éditeur se sont déclarés “optimistes” quant à l’issue de ces discussions.

S’adressant à la presse réunie pour l’occasion le 31 mars, Brad Smith, avocat principal de Microsoft, a déclaré que la première journée de discussions avait été “constructive”. “En fait, j’aurais aimé que nous ayons ce genre de dialogue plus tôt”, a-t-il ajouté.

L’éditeur pourrait être condamné à payer des amendes de 2 millions d’euros par jour s’il ne se plie pas à l’injonction de la Commission européenne l’appelant à ouvrir son système d’exploitation Windows à ses concurrents.

Cependant, Brad Smith estime que Microsoft a de bonnes chances de s’en sortir et d’éviter toute amende supplémentaire. “Au début de cette deuxième journée, je suis encore plus convaincu que nous parviendrons à résoudre ce problème”, a-t-il déclaré.

(Traduction d’un article de VNUnet.com en date du 31 mars 2006)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur