L’UE enquête sur la concentration du marché des disques durs

Data-stockageMobilitéStockage

La Commission européenne a lancé deux enquêtes pour déterminer si les rachats des divisions disques durs d’Hitachi par Western Digital et de Samsung par Seagate ne faussent pas le jeu de la libre concurrence.

Les acteurs en place sur le marché des disques durs sont de moins en moins nombreux. Une tendance illustrée par les récents rachats de la division disques durs de Samsung par Seagate et de celle d’Hitachi par Western Digital.

A cet effet, la Commission européenne a décidé d’ouvrir deux enquêtes afin de déterminer si ces deux importantes acquisitions entraînant une concentration du marché des disques durs n’entraveraient pas le respect de la libre concurrence, a expliqué Joaquin Almunia, le vice-président de la Commission en charge de la concurrence.

« Les deux transactions soulèvent de potentielles inquiétudes pour la concurrence », a-t-il souligné dans un communiqué publié par l’autorité européenne.

S’il n’existe encore que cinq grands fabricants de supports de stockage sur le marché mondial (Western Digital, Seagate, Toshiba, Samsung et Hitachi). La validation des deux rachats réduirait ce marché comme une peau de chagrin.

Ainsi, en rachetant l’activité disques durs d’Hitachi, Western Digital consoliderait sa position de leader, avec plus de 50% de parts de marché, devant Seagate qui, une fois bouclée l’acquisition de la branche stockage de Samsung, devrait s’octroyer environ 40% de parts de marché.

Ce qui veut dire que 90% du marché des disques durs serait occupé par seulement deux constructeurs américains…

La Commission européenne devrait annoncer si elle valide ou non ces deux rachats au plus tard le 10 octobre prochain.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur