Ultra haut débit : la Caisse des Dépôts investit dans Erenis

Mobilité

Avec cette nouvelle levée de fond, l’opérateur alternatif en fibre optique veut accélérer son déploiement en région parisienne.

Erenis vient d’élargir son cercle d’investisseurs. Après un premier tour de table qui a permis de récolter 22,5 millions d’euros en début d’année (voir édition du 6 février 2006), l’opérateur télécoms vient d’enrichir son capital de 4 millions d’euros apportés par la Caisse des Dépôts. Celle-ci se voit attribuer une mission spécifique : accompagner, en incubation, en ingénierie ou en investissements sur ses fonds propres les projets d’aménagement numérique des territoires. Dans ce cadre, la Caisse des Dépôts rejoint donc le conseil d’administration d’Erenis auprès des fonds d’investissement Iris Capital, AGF Private Equity, Crédit Agricole Private Equity et Net Partners.

Crée en 2002, Erenis s’est lancé dans la construction de son propre réseau pour offrir l’accès Internet, la téléphonie et la télévision, à très haut débit (50 Mbit/s en réception et 25 Mbit/s en émission) grâce à une architecture qui couple fibre optique et technologie VDSL. Erenis s’inscrit donc comme le premier fournisseur d’accès ultra haut débit totalement indépendant de France Télécom. L’opérateur s’affiche comme le précurseur de la fibre optique aux côtés de CitéFibre, qui a choisi le tout optique (voir édition du 9 novembre 2005) face aux projets d’Orange (voir édition du 17 janvier 2006) qui songerait à développer une offre commerciale à très haut débit à la rentrée.

1 million de logements raccordables en 2010

A travers cette nouvelle levée de fonds, Erenis compte accélérer le déploiement de son réseau dans Paris et la périphérie en passant de 5 000 nouveaux logements raccordables par mois à 10 000 d’ici la fin de l’année. Aujourd’hui, l’opérateur a raccordé environ 40 000 foyers sur 1 500 immeubles répartis dans 12 arrondissements de Paris et des Hauts-de-Seine. L’objectif est d’atteindre les 85 000 logements raccordés fin 2006 et un million d’ici 2010.

Outre les débits (prévus pour atteindre les 100 Mbit/s avec le VDSL2), Erenis se distingue des offres ADSL des opérateurs alternatifs en proposant les services de téléphonie et de télévision indépendamment de l’accès Internet. Avec des tarifs qui varient de 10 euros (pour la seule téléphonie illimitée en nationale) à 70 euros par mois (pour du 60 Mbit/s et la téléphonie illimitée à l’internationale).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur