Ultrabook : l’Acer Aspire S5 a-t-il les clés du CES 2012 ?

Mobilité
Acer Aspire S5

Acer ratisse large avec l’Aspire S5, un ultrabook de 13,3 pouces qui embarque notamment un stockage SSD et une interface Thunderbolt en complément de l’USB 3.

Acer creuse le filon des ultrabooks et offre à l’Aspire S3, premier d’une cordée en route vers les sommets de la mobilité, un petit frère qui fait déjà figure de successeur.

Présenté ce 8 janvier en guise d’avant-goût au CES 2012, le dénommé Aspire S5, au prix de quelques concessions et artifices matériels, est, avec à peine un centimètre et demi d’épaissur au compteur, plus fin que son aïeul, qui prend par la présente un sacré coup de vieux.

Pourtant, de prime abord, le constructeur taïwanais prend les mêmes et recommence : à cet écran de 13,3 pouces s’allient un châssis d’aluminium brossé, un clavier “chiclet” à la qualité discutable et la silhouette d’un prédécesseur très largement perfectible.

A l’appui de ces seuls clichés d’Engadget, la donne change, nécessairement.

Sans trahir un stockage qui devrait laisser la part belle au SSD et une énième architecture basée sur un processeur Intel Core, l’ensemble laisse en revanche transparaître une machine à l’esthétique retravaillée.

Les efforts consentis à cet égard semblent néanmoins impliquer une malencontreuse contrepartie, en l’objet d’une tare qui affectait déjà l’Aspire S3 : ce même clavier mi-figue, mi-raisin s’impose comme un incontournable, quand bien même son agrément général laisse à désirer.

Ce PC portable ultra-fin est également doté d’une interface Thunderbolt en complément de l’USB 3.

Les ultrabooks renforcent donc leur assise sur le CES 2012 de Las Vegas.

A cette occasion, Lenovo intronisera notamment sa gamme ThinkPad, HP levant pour sa part le voile sur un curieux terminal dénommé Spectre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur