Un accès Internet illimité à 149 francs/mois

Mobilité
Information - news

L’opérateur OneTel frappe fort dans le domaine des communications Internet avec un forfait mensuel illimité, pour surfer à volonté à toute heure du jour et de la nuit.

Le premier forfait Internet illimité “24 heures sur 24” est arrivé en France. Et c’est l’opérateur télécom OneTel qui en affiche la paternité depuis le lundi 22 mai 2000, à travers une offre à 149 francs TTC par mois. Le montant donne droit à des communications illimitées pour surfer sur la Toile. Evidemment, il y a une contrepartie. Il faut obligatoirement souscrire à la présélection de tous ses appels téléphoniques nationaux et internationaux par le réseau OneTel. Chaque appel longue distance sera redirigé vers l’opérateur au prix minimum de 25 centimes TTC la minute, même si l’on compose le préfixe “0” habituel.

L’opérateur, qui s’est aussi transformé en fournisseur d’accès pour l’occasion, propose avec son forfait 3 adresses e-mail et 10 Mo d’espace héberger un site Web. Un service d’assistance technique par téléphone est disponible, au tarif d’1 franc la minute.

Utilisable à toute heure de la journée, le forfait illimité devrait mettre l’infrastructure de OneTel à rude épreuve. La jeune société Oreka a d’ailleurs fait les frais d’un afflux de demande dès les premiers jours. L’opérateur assure pourtant avoir de quoi satisfaire 100 000 internautes d’ici un mois. En attendant, c’est le raz-de-marée. “Nous sommes submergés, avec une moyenne de 6 000 appels par jour”, indique Anthony Ravau, directeur marketing de OneTel France. “Nous avons eu quelques petits problèmes techniques lors de la mise en route lundi, mais le service est maintenant opérationnel”, assure-t-il. Reste qu’une mesure a été prise pour éviter les connexions jugées inutiles. Après deux heures sans échange de données, la connexion de l’internaute est coupée automatiquement… On se rappelle en effet que World On Line avait du abandonner son offre de connexion illimitée (soir et week-end) du fait d’internautes gros consommateurs qui restaient connectés toute la nuit et ne libéraient donc pas les modems de l’opérateur (voir édition du 23 mai 2000).

L’opérateur propose sans abonnement préalable, à coté de son forfait illimité, un tarif de 14 centimes la minute pour une connexion à toute heure de la journée. En effet, le forfait illimité ne devient intéressant qu’au delà de 18 heures de surf par mois. OneTel mise sur un total de 200 000 nouveaux abonnés internautes d’ici trois mois. Revendiquant actuellement 180 000 clients dans la téléphonie, il gagnerait dès lors, au prix fort, une part de marché importante sur le marché du Net.

Pour en savoir plus : OneTelNet


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur