Un ancien responsable de Lycos Europe rachète Gandi

Cloud

Stephan Ramoin reprend le premier service de dépôt de noms de domaine en France. Il veut conserver l’esprit alternatif initial.

Après onze mois de négociations, Stephan Ramoin peut se montrer satisfait. L’ancien directeur des services d’hébergement de Lycos Europe prend les commandes de la société Gandi, qui exploite le premier centre d’enregistrement (registrar) de noms de domaine en France (pour le .com et bientôt pour le .eu). Le montant de la transaction finale s’élève à 13,35 millions d’euros. “Je n’étais pas le mieux-disant parmi les repreneurs potentiels mais je dispose de la confiance de l’équipe dirigeante de Gandi”, commente Stephan Ramoin.

Pour l’accompagner dans son projet de reprise du service, le Net-entrepreneur a fait appel à trois investisseurs étrangers présentés comme des “associés” : le Norvégien Eirik Petterson et le Britannique Jo White, deux fondateurs du service Moonfruit.com (un équivalent anglais de MultiMania pour la création de pages personnelles), et l’Américain Warren Stevens.

“Gandi restera Gandi”

A la suite de désaccords à propos du développement du service, les quatre actionnaires de Gandi, Valentin Lacambre, Laurent Chemla, Pierre Beyssac et David Nahmias ont exprimé leur souhait de vendre le service. Dans une interview accordée fin juin à Internet Actu, la lettre de veille technologique diffusée par la Fondation pour un Internet Nouvelle Génération (Fing), Valentin Lacambre et Laurent Chemla, les deux fondateurs de Gandi connus pour leur engagement dans l’Internet alternatif, indiquaient que les associés de la SARL étaient arrivés “à un point de blocage”.

De son côté, Stephan Ramoin assure que “Gandi restera Gandi” en référence au modèle alternatif cher à la société depuis sa création en 2000. Le repreneur souhaite assurer un “développement maîtrisé” de Gandi sous la forme d’un “groupe d’hébergement et de prestations associées”. Très prochainement, la société va quasiment doubler son effectif en passant de 7 à 13 personnes.

En 2004, Gandi a réalisé un chiffre d’affaires de 5,5 millions d’euros pour un résultat net de 1,2 million d’euros. La société dispose d’une trésorerie de 5 millions d’euros. Elle compterait plus de 200 000 clients et gèrerait environ 400 000 noms de domaine.

Bientôt un blog pour Gandi
Afin de tenir les internautes informés du développement de Gandi et des nouveaux projets alternatifs que la société compte soutenir, Stephan Ramoin envisage de lancer un blog dédié “d’ici la fin de l’année”. “C’est un formidable outil de communication mais je dois trouver du temps pour le créer puis l’alimenter”, précise le repreneur de Gandi. Faut-il préciser que le blog sera réalisé à partir d’un outil de publication en open source?

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur