Un anti-virus dans le prochain Windows ?

Cloud

Microsoft pourrait passer un accord avec l’éditeur McAfee pour intégrer une solution anti-virale dans ses prochaines versions de Windows. Si les relations entre les deux entreprises datent de plusieurs mois maintenant, à travers des services sur MSN/Hotmail, l’information n’est pour le moment pas confirmée. Elle serait dans la logique de la politique de renforcement de la sécurité initiée par le géant de Redmond.

Si on peut reprocher à Microsoft de concurrencer déloyalement les éditeurs de logiciels multimédias (en intégrant à Windows, navigateur et client mail, lecteur de musique et vidéo, logiciel de montage vidéo depuis XP, etc.), on lui reproche également son attitude légère face à la sécurité. Et les nombreuses attaques que la firme de Redmond essuie régulièrement en la matière n’étaient, jusqu’à présent, traitées qu’à coup de correctifs, voire d’annonces officielles visant à minimiser la dangerosité des failles de ses applications. En début d’année, Bill Gates a bien enjoint ses troupes à privilégier la sécurité dans leurs développements (voir édition du 17 janvier 2002). Mais rien n’y fait, et les attaques se poursuivent.

Plutôt que de guérir, l’éditeur se tournerait vers des solutions de prévention. Selon notre confrère américain TheStreet.com, l’éditeur d’Office pourrait se rapprocher de McAfee pour intégrer, notamment, un anti-virus dans Windows. En plus de l’offre logicielle, l’accord prévoirait également un support technique. Si l’information n’est pas confirmée, ni infirmée, du côté de Microsoft France, les relations entre McAfee et la firme de Bill Gates ne datent pas d’hier. Un service de vérification de mail développé par l’éditeur d’anti-virus est déjà proposé depuis mai 2000 aux abonnés américains de MSN/Hotmail. Côté système, Windows XP intègre déjà un outil qui surveille et bloque la réplication incontrôlée de fichiers ainsi qu’un pare-feu (Internet Connection Firewall). Autant d’outils q’une solution anti-virale pourrait venir compléter.

Outil système supplémentaire ?

De nombreuses questions demeurent. On ignore ainsi la forme précise de cette intégration. Une simple offre bundle où l’application de McAfee serait indépendante du système ou bien, au contraire, une solution totalement intégrée dans le code source transparente pour l’utilisateur ? Comment Microsoft gérera-t-il cette intégration face au procès anti-trust dans lequel la société s’empêtre depuis 1998 ? Et, surtout, quelle version du système en sera pourvu ? Les prochains Service Pack (voir édition du 24 mai 2002) ou bien le futur Longhorn prévu pour 2004 ? “Trop tôt pour en parler”, conclut un porte-parole de Microsoft France.

Microsoft Antivirus, déjà dans MS-Dos !

Certains se souviennent peut-être que Microsoft avait déjà intégré un anti-virus dans un de ses systèmes d’exploitation, simplement nommé Microsoft Antivirus. Ce dernier est, par exemple, cité dans les caractéristiques de MS-DOS 6.22 en 1993 ! Capable de stopper 1 000 virus, est-il indiqué, il est en réalité rapidement devenu obsolète car aucun système de mise à jour n’était proposé. Vu le nombre sans cesse grandissant de virus qui apparaissent et se diffusent grâce au Net, on imagine que l’accord avec McAfee, s’il s’avère, devra évidemment prendre en compte ce paramètre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur