Un brevet Internet dans les écoles primaires

Cloud
Information - news

Le ministre de l’Education nationale a annoncé la création d’un “brevet informatique et Internet” obligatoire dès 2003. Si les syndicats d’enseignants sont plutôt favorables, ils dénoncent le manque de temps et s’interrogent déjà sur les questions de formations des instituteurs et de la maintenance de l’outil informatique.

L’école primaire devrait se doter d’un nouvel examen. Le ministre de l’Education nationale, Jack Lang, a annoncé mardi la création d’un “brevet informatique et Internet” avant la sortie de l’école primaire. Il devrait être obligatoire dès 2003. Simultanément, les services publics de formation continue le proposeront aux adultes afin que “tous les citoyens français aient accès à une formation élémentaire à l’informatique et l’Internet reconnue nationalement et en Europe”, a-t-il ajouté.

Actuellement 65 % des écoles primaires n’ont toujours pas d’accès à Internet. Le ministre a par ailleurs annoncé que l’ensemble des écoles devraient être connecté en 2001. Pour le syndicat des enseignants, ce délai semble court et difficile à réaliser. Toutefois il approuve l’introduction des nouvelles technologies au sein des écoles. 10 millions de francs y seront consacrés chaque année.

Pour Laurent Brisset, secrétaire national aux questions d’éducation au syndicat des enseignants, le projet est intéressant. Toutefois, il évoque le plan “informatique pour tous” lancé en 84 qui a échoué en partie à cause d’un problème de maintenance. “Pour la réussite de ce plan, il faut que les instituteurs soient formés, mais surtout qu’un service de maintenance soit assuré”. Espérons que les nouvelles avancées gouvernementales sur le sujet des nouvelles technologies soient un peu plus couronnées de succès.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur