Un bureau mobile sur clé USB pour les lycéens et apprentis franciliens

Mobilité

A la rentrée 2007, le conseil régional d’Ile-de-France distribuera près de
200 000 clés USB équipées de logiciels libres.

Heureux élèves et apprentis franciliens. Le conseil régional d’Ile-de-France distribuera à 130 000 lycéens de seconde et 45 000 apprentis de première année de CFA (Centre de formation d’apprentis) une clé USB dotée d’une collection de logiciels libres.

Il s’agira, a priori, de la suite bureautique OpenOffice 2.0 par le projet OpenOffice.org, du navigateur Firefox et client de messagerie Thunderbird de la Fondation Mozilla, et du lecteur multimédia VLC initié par les étudiants de l’Ecole Centrale Paris et aujourd’hui développé par une communauté internationale. Le tout encapsulé dans la solution Framakey qui permet de lancer les application au branchement de la clé, indépendamment du système.

Mais le cahier des charges est en cours de rédaction et la liste des logiciels n’a pas encore été arrêtée. L’outil sera distribuée à l’occasion de la rentrée scolaire 2007 sous la responsabilité directe des chefs d’établissement.

Cette clé USB servira de bureau mobile aux élèves. Ils auront ainsi accès à leurs travaux et autres fichiers ainsi qu’aux applications qui leur permettent de les exploiter à partir d’un même support. Au risque de tout perdre en cas d’égarement ou de dysfonctionnement de la clé. Les versions distribuées seront propres à Windows qui équipe 90 % des plus de 100 000 ordinateurs des établissements d’enseignement de la région. Des versions pour Mac OS X et Linux devraient être proposées plus tard. Au-delà des fonctionnalités de l’outil, l’objectif de l’opération est aussi de faire découvrir les logiciels libres aux plus jeunes.

Coût évalué de l’opération : 2,6 millions d’euros

Jean-Paul Huchon, le président du Conseil régional d’Ile-de-France, se déclare partisan d’un “rééquilibrage entre solutions propriétaires et logiciels libres”. Comprendre un moyen de proposer des solutions informatiques simples et efficaces sans avoir à investir dans les onéreuses solutions de Microsoft (sans même évoquer l’impossibilité, aujourd’hui, d’exploiter une version d’Office ou d’Internet Explorer sur une clé USB).

L’opération est estimée à 2,6 millions d’euros. Ce qui revient à moins de 15 euros d’investissement par clé pour pouvoir produire tout type de document bureautique, surfer sur Internet, consulter ses e-mails et écouter de la musique ou regarder des vidéo. Joli coup pour une clé qui sera dotée d’1 Go d’espace mémoire au minimum, voire 2 Go selon les propositions que feront les prestataires en réponse à l’appel d’offre qui devrait être lancé fin mars 2007.

La région s’était déjà illustrée comme partenaire du libre en octobre 2006 en fournissant à la Fondation Mozilla Europe les locaux du Conseil pour une soirée à l’occasion du lancement de Firefox 2. Dans le même esprit, Jean-Paul Huchon avait apporté son soutien au projet de création d’un pôle de compétitivité du logiciel libre en décembre 2006. Le mouvement du libre est bel et bien amorcé en Ile-de-France.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur