Un chercheur condamné pour avoir désassemblé un logiciel de sécurité

Mobilité

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné en première instance Guillermito à5 000 euros avec sursis, à la suite d’une plainte de Tegam International, éditeur de Viguard.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur