Un compétiteur de plus sur le marché des senteurs

Cloud

Futur périphérique à la mode, les diffuseurs d’odeurs par Internet intéressent de plus en plus de sociétés. Dernière en date, Senselt Technology, une société israélienne qui souhaite apporter une amélioration par rapport aux produits concurrents, la sécurité.

Si les procédés de diffusion d’odeurs ne sont pas nouveaux (voir édition du 18 octobre 1999), la start-up Senselt innove avec une technologie assez proche de celle de Digiscent. Comme le produit américain, celui de Senselt consiste à mélanger des “signatures d’odeurs” (composition chimique et moléculaire exprimé sous forme de code) avec un petit périphérique à connecter à son micro. Le boîtier utilise une cartouche contenant des essences de senteurs basiques. Ces senteurs, en se mélangeant, créent alors d’autres parfums.

Là où Senselt Technology innove, sur le point sécuritaire. En effet, cette société souhaite maintenant développer une espèce de firewall pour bloquer les attaques par odeurs nauséabondes ! En effet, les experts de Senselt sont persuadés de voir apparaître avec cette technologie des formes de virus correspondant à des senteurs désagréables. Une idée intéressante mais qui existe déjà, l’antivirus idéal pour ce genre de cas se nommant la pince à linge.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur