Un consortium pour standardiser l’e-commerce

Cloud

Sous l’impulsion d’Intel, une trentaine de sociétés ont formé une alliance afin de réfléchir à la compatibilité de leurs systèmes e-business respectifs. Une mesure qui ressemble quelque peu à ce qui se fait déjà.

Sous l’impulsion d’Intel, une trentaine d’entreprises (parmi lesquelles se trouvent Dell, IBM, Microsoft, Computer Associates et SAP) viennent de créer une nouvelle alliance, le Business Internet Consortium. L’objectif de la nouvelle entité est d’assurer une interopérabilité des systèmes e-business des dites sociétés. En quelque sorte, il s’agira pour le consortium de veiller sur la compatibilité des différentes places de marché.

On assiste depuis peu à l’émergence d’initiatives de ce type. A commencer par ebXML qui est un ensemble de protocoles permettant la convergence de formats XML dédiés au commerce électronique visant à mettre fin à la prolifération néfaste de standards XML. Le projet est soutenu par des instances normatives telles l’UN/Cefact et l’Organization for the advancement of structured information standards (OASIS). Dernièrement, près de 40 sociétés ont signé leur engagement à la norme d’e-business RosettaNet XML. Enfin et surtout, il y a le projet UDDI, qui regroupe aujourd’hui 120 sociétés et dont le lancement de la version bêta de la base de données vient d’être réalisé.

Beaucoup de ces sociétés sont présentes dans ces diverses alliances. Pour le moment, bien qu’invités à rejoindre le consortium, Oracle et Sun Microsystems ont refusé tous deux d’y entrer.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur