“Un effet de rattrapage” dans le dépôt de noms de domaine en .fr

Mobilité

L’Afnic, en charge de gérer l’extension .fr, publie le premier observatoire du marché des noms de domaine en France.

L’Association française de nommage sur Internet en coopération (Afnic), en charge de gérer l’extension du .fr, vient de publier son premier observatoire du marché des noms de domaine sur Internet, en association avec l’Institut national des télécommunications (INT). Selon Mathieu Weill, Directeur général de l’Afnic, l’objectif de cette publication est “donner une image fiable du marché et des clefs d’analyses”.

Contexte, chiffres, usages, technologies, prestataires…ce document de 92 pages (disponible sur le site de l’Afnic en fichier PDF) est une synthèse du marché des noms de domaine dans le monde, avec un zoom sur la portée du .fr. “Nous observons une dynamique de croissance du .fr lié au changement dans la charte d’enregistrement”, assure Patrick Maigron, enseignant-chercheur à l’INT. Mi-2006, l’Afnic a libéralisé le dépôt de noms de domaine en .fr pour les particuliers. Ce qui aurait provoqué “un effet de rattrapage” : depuis un an environ, l’Afnic recense une croissance de 40% de dépôts de noms de domaine sous cette extension. Le grand public influe sur la courbe puisque la moitié des enregistrements des noms de domaine sont désormais enregistrés par les particuliers.

Avec un relevé du compteur effectué au 1er octobre, la base Afnic recense un total de 915 000 noms de domaine en .fr, dont 260 000 par des personnes physiques. Le million devrait être atteint d’ici la fin du premier trimestre 2008. Sachant que le taux de renouvellement se situe à 85%.

Sur la première moitié de 2007, l’Afnic recense 32 000 créations de nouveaux noms par mois, ainsi que 2800 changements de bureaux d’enregistrements et 1600 transmissions entre titulaires. Patrick Maigron soulignent de fortes disparités par département (les plus ruraux étant les plus mal lotis) et une activité intense autour de la capitale : 40% des noms de domaine sont déposés dans la région Ile-de-France et 20% pour Paris intra muros.

“France”, deuxième mot le plus utilisé pour un nom de domaine..en fr

Après examen lexicographique, le représentant de l’INT estime que la plus grande proportion des noms de domaine en .fr comporte huit caractères. Surprise : parmi les mots les plus utilisés pour composer les noms de domaine, le mot “france” arrive en deuxième position. Si bien que l’on arrive à une tautologie en termes présentation de nom de domaine affiché : “immobilier-france.fr” par exemple. Globalement, 8% de l’ensemble des mots de la langue française ont été réservés en .fr. Le taux monte à 70% pour les 4000 mots les plus fréquents.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur