Un émulateur Nintendo 64 pour le Macintosh

Mobilité

Après la PlayStation de Sony, la Nintendo 64 fait à son tour l’objet d’un émulateur tournant sur Power Mac. Son auteur explique le choix de la plate-forme Apple par la puissance des processeurs PowerPC et la disponibilité en standard de cartes graphiques 3D.

Le Mac a vraiment une tête d’émule. Après la sortie tonitruante de l’émulateur PlayStation en début d’année (voir édition du 5 janvier 1999) et la bataille juridique à rebondissements qui s’en est suivie (voir édition du 22 avril 1999), Gil Pedersen, un passionné d’informatique a développé la version Macintosh d’un émulateur de Nintendo 64 initialement apparu sur Unix et qu’il propose gratuitement sur le Web.

Mac TrueReality est le premier émulateur qui imite la dernière génération de console de Nintendo sur un micro grand public. Avec la PlayStation mais aussi le logiciel Virtual PC qui émule parfaitement le comportement d’un PC (voir édition du 25 juin 1999), le Macintosh est devenue une plate-forme de prédilection pour l’émulation. D’après Perdesen, l’augmentation de la puissance des PowerPC que de nombreux tests donnent loin devant les Pentium III d’Intel et l’avènement des cartes graphiques 3D qui sont livrées en standard sur la plupart des configurations sont des facteurs de performance qui ont indubitablement contribué à ce phénomène. Le caractère fermé de la plate-forme Apple qui doit se contenter des logiciels développés pour l’environnement MacOS en est sans doute un autre.

Comme la Nintendo 64 utilise des cartouches qui possèdent un format propriétaire, pour faire tourner un jeu sur son Power Mac, il faut récupérer un fichier qui contient le logiciel écrit dans la mémoire morte (ROM). Certains fabricants vendent pour cela des appareils spécialisés qui permettent de copier le logiciel inscrit en Rom dans une cartouche afin de le sauvegarder. Toutefois, l’équipement coûte cher et il est difficile de se le procurer en Europe. Une fois la copie effectuée, se pose l’épineux problème du piratage. Le site Web de Perdesen se contente de donner des liens vers les sites qui proposent des démonstrations de jeux et évite de mentionner des sites qui proposent des versions complètes. Certains sites diffusent en effet illégalement des dizaines de copies. Afin d’être en accord avec les termes des licences qui règlementent l’usage des jeux Nintendo, il est recommandé de ne télécharger que les jeux dont on possède une cartouche originale.

Mac TrueReality ne tourne que sur des PowerPC et fait appel à la bibliothèque 3D OpenGL ce qui implique d’avoir à la fois un système équipé d’une carte graphique compatible OpenGL et les pilotes adéquats.

L’auteur espère bien améliorer les performances de son logiciel dont on peut d’ores et déjà télécharger une version sur son site Web. A condition que Nintendo ne se manifeste pas en lui assignant un procès.

Pour en savoir plus :

* http://www.emuhq.com/truereality/macos (US)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur