Un G4 plus petit mais pas plus rapide

Mobilité

Motorola vient d’annoncer le deuxième processeur issu de la quatrième génération de PowerPC, le MPC7410, équipé de la technologie AltiVec. Deux fois plus petit que la puce actuelle, ce nouveau G4 est plutôt destiné à des applications embarquées… Suivez mon regard !

On attendait un G4e ou encore un G4 Plus et voilà qu’arrive le MPC7410. La nouvelle puce est destinée aux systèmes embarqués, autant dire tous systèmes qui peuvent être emportés, pas seulement un micro-ordinateur, sur lequel elle peut bien entendu être adaptée. Pas de puissance surprenante sur ce nouveau morceau de silicium : ce G4 ne tourne toujours qu’à des fréquences de 400 à 500 MHz. Alors ? La nouveauté ?

Cette puce est moitié moins grande que sa soeur du même nom ! Compatible avec toute la gamme des puces PowerPC sorties depuis 1991, elle fait partie des processeurs qui consomment le moins d’énergie et dégagent le moins de calories. Pour exemple, les consommations de la puce à 500 MHz sont aussi importantes que celles de l’actuel G4 à 400 MHz ! Il s’agit en fait du premier processeur fabriqué par Motorola avec le processus de fabrication sur cuivre utilisant la technologie HiPerMOS 6 (HiP6), basé sur une gravure à 0,18 micron. En plus, ce processeur utilise le bus système MPX, qui lui permet des transferts de données de 6,4 Go par seconde, soit 5 fois plus que la génération des G3. Il autorise le multiprocessing symétrique (SMP).

Trouvera-t-on ce processeur sur du matériel Apple ? C’est la bonne question à se poser. Car il ne faut pas oublier que Motorola ne dispose pas seulement de la firme de Cupertino comme client. Ses puces sont utilisées par une clientèle qui les emploie principalement dans l’industrie et pour du matériel destiné aux réseaux de télécommunication. La nouvelle puce est donc plus spécifiquement destinée à des appareils portables, travaillant en réseau (elle est capable de travailler sur des réseaux à haut débit de nouvelle génération) sans dégager beaucoup d’énergie. “La puce MPC7410 à faible consommation de Motorola ajoute performance et flexibilité à la gamme actuelle du G4”, souligne l’analyste principal de la société d’étude Cahners In-Stat. “Dans le contexte des autres introductions sur le marché des réseaux, le MPC7410 révèle la stratégie de Motorola pour être un fournisseur leader de systèmes avancés”.

On imagine aisément les avantages qu’Apple pourrait tirer de ce nouvel outil sur un portable : le G4 posait des problèmes de dégagement thermique qui ne permettaient pas de le faire tenir dans le prochain PowerBook, jusqu’à très récemment (voir notre édition du 25 septembre 2000). Mais au-delà du portable, les caractéristiques de cette puce, taillée pour les réseaux et deux fois plus petite que ses congénères, soulèvent la question des autres débouchés possibles. Connaissant les ingénieux de Cupertino, il serait fort possible qu’ils soient en mesure de nous refaire le coup du Cube, mais cette fois-ci, à emporter ! Allez, rêvons un peu à un mini portable…

Pour en savoir plus : Le site de Motorola (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur