Un iMac à écran plat dans 18 mois ?

Mobilité

La chute des cours de certains écrans plats serait en train d’être enrayée, du moins en ce qui concerne les écrans de moins de 15 pouces. Ce coup de frein ferait tout à coup s’évaporer les chances d’apparition d’une machine grand public de la Pomme dotée d’un tel écran. Phil Schiller, le responsable marketing mondial d’Apple, en profite pour repousser cet éventuel lancement de 18 mois.

La chute des prix des écrans plats semble être arrivée à son terme, prévu aux alentours de décembre prochain, pour les modèles compris entre 10 et 15 pouces, selon une étude du 22 août réalisée par la firme spécialisée Display Search. Les baisses de prix sont comprises entre 24 et 29 % pour le deuxième trimestre 2001 et ont conduit l’industrie de fabrication des écrans plats à connaître une hausse de 40 % du volume des livraisons. Ce sont les écrans destinés aux ordinateurs portables qui connaissent la plus forte progression, bien qu’ils ne représentent que 10 % du marché. La firme de recherche estime que les stocks actuels d’écrans LCD TFT devraient conduire à la poursuite d’une baisse des prix pour les pièces destinées aux ordinateurs portables, mais aussi pour les écrans de taille supérieure à 15 pouces.

La prévision d’un palier de prix pour les tailles d’écrans comprises entre 10 et 15 pouces – à partir de décembre prochain et au moins jusqu’en mars 2002 – suit une baisse des prix importante qui s’est poursuivie à un rythme de près de 15 % par trimestre depuis l’année 2000 ! Les prix des écrans compris dans cette tranche sont considérés comme ayant atteint leur niveau réel, voire être en dessous de leur coût de revient. Ces évolutions sont évidemment de nature à influencer singulièrement la sortie d’un Mac grand public doté d’un écran plat. Selon Mac User, un dirigeant d’Apple a déjà indiqué que la sortie de ce produit était intimement liée à la chute du cours des écrans plats. Plus spécifiquement à la baisse des prix dans la tranche des écrans 10 à 15 pouces où la firme serait susceptible de trouver les tailles nécessaires à un futur iMac. Le responsable marketing mondial de Cupertino, Phil Schiller, qui présentera le discours d’introduction du Seybold (voir édition du 13 août 2001), a indiqué dans une discussion à bâtons rompus avec David Pogue, journaliste au New York Times et spécialiste du marché du Mac : “Si vous voulez voir quand ce serait envisageable, faites un graphique du prix des écrans plats de ces 18 derniers mois et dessinez une courbe montrant où on en sera dans les 18 prochains mois. Vous devriez avoir une idée.”Quel niveau de prix pour Apple ?

La boutade de Phil Schiller peut tout signifier : il n’indique pas le niveau de prix qu’Apple entend cibler. De plus, nous avons déjà estimé qu’une fourchette de prix dans les tranches de tarifs pratiqués par Apple était d’ores et déjà accessible par la firme de Cupertino en utilisant un écran plat de 14 pouces (voir édition du 4 juillet 2001). MacWorld Expo n’a pas confirmé nos supputations, mais le raisonnement reste valable. Et avec le temps, reste à savoir à quel niveau de coût la firme a décidé de s’engager. Ce niveau déterminerait le calendrier d’introduction d’un nouvel iMac. Avec la récente sortie d’une mise à jour de la machine et la fluctuation encore importante sur les prix des écrans plats, l’arrivée d’un tel successeur ne doit sans doute pas être attendue trop tôt. L’automne au mieux, et si l’on écoute les prévisions de Phil Schiller, MacWorld San Francisco en 2003, au pire ! Les rumeurs vont encore aller bon train…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur