Un Institut pour le commerce électronique

Cloud

Créé à l’initiative des professionnels de la distribution et d’associations spécialisées, l’Institut international du commerce électronique veut permettre à la France de rattraper son retard.

Dans le contexte des Assises du commerce Electronique, le Conseil National du Commerce et plusieurs associations spécialisées dans l’Internet ont annoncé la naissance officielle de l’Institut International du Commerce électronique (IICE). Cet institut regroupera les membres du Centre National du Commerce, qui fédère déjà les professionnels de la distribution, avec plusieurs associations oeuvrant pour le développement du commerce en ligne. L’ambition de l’IICE est de rattraper le retard français en matière de vente électronique, et de proposer des solutions concernant les droits de douane ou la sécurité des paiements électroniques par exemple. Sur le plan juridique, le nouvel institut devrait déployer des efforts pour que la législation du pays où les produits sont consommés soit privilégiée devant les lois du pays producteur. Enfin, les actions de promotion du e-commerce auprès des entreprises et du public ne devraient pas manquer. Selon le cabinet d’études Stratégie Internet, 200 000 internautes français auraient déjà effectué un achat en ligne. Ce chiffre est encore modeste face au bilan américain. Par comparaison, le prestataire AOL a compté à lui tout seul 1,2 million de nouveaux acheteurs sur Internet en 1998.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur