Un médiateur chez Numéricable pour gérer le conflit avec les grévistes

Cloud

Le câblo-opérateur fait face à une fronde d’un groupe de vendeurs à domicile, épaulé par le réseau des “Désobéissants”.  Enquête.

“Des salariés de Numéricable occupent depuis jeudi 12 février le bâtiment de la direction de la célèbre entreprise aux pratiques commerciales douteuses, pour exiger d’elle le respect du droit du travail (…) Ils souhaitent empêcher la réalisation d’un plan social déguisé”, peut-on lire sur son site Internet.

Selon la direction, il s’agit d’une quarantaine de personnes…et seulement une dizaine de collaborateurs de Numericable. Les autres font partie du collectif des “Désobéissants”. “Cette grève n’a pas le soutien des syndicats (FO, CG, CFDT) de Numericable”, assure la direction du câblo-opérateur, qui ne recense pas de troubles sociaux dans d’autres pôles du groupe en l’état actuel. “La CGT nous soutient désormais”, tempère Mohammed Diallo.

Fait divers dans la grève

Mardi 17 février, le juge des référés de Meaux a autorisé l’expulsion des grévistes du site de Champs-sur-Marne. Mais la veille, un incident avait éclaté là-bas : la voiture transportant Pierre Danon (P-DG du groupe) a roulé sur la jambe d’un gréviste qui s’était mis en travers de la route (voir l’article et la vidéo sur Rue89).

“C’était un membre du service de sécurité qui conduisait (…) Il n’a vu pas la personne à l’arrière (…)La direction de Numericable regrette cet incident”, assure un porte-parole de Numericable, contacté mercredi après-midi. Une enquête de police a été ouverte pour déterminer les circonstances de l’incident.

Mercredi après-midi, la situation restait trouble sur le site de Champs-sur-Marne. Selon Mohammed Diallo, une vingtaine de gréviste “ont été autorisés” à entrer dans le complexe malgré la décision de justice.

Pour sortir de cette situation gênante, Numericable a entériné la nomination d’un médiateur extérieur à la société pour gérer le cas des grévistes salariés. “Nous avons donné notre pré-accord pour le rencontrer. C’est prévu d’ici la fin de la semaine”, assure Mohammed Diallo. Cela va durer encore un peu de temps…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur