Un million de clients de Free en ADSL 2+ d’ici la fin de l’année

Cloud

Le service d’accès du groupe Iliad offre désormais “jusqu’à 24 Mbit/s en débit ATM” à ses abonnés dégroupés.

Cela fait un an que Free a inauguré son offre pionnière d’ADSL 2+. En guise de cadeau, le service d’accès du groupe Iliad propose à ses abonnés en zones dégroupées de bénéficier d’un débit allant jusqu’à 24 Mbit/s en débit ATM. Cette référence ATM est retenue par Free “pour s’aligner sur les nouvelles pratiques de communications des acteurs du marché”. Pour avoir une estimation en débit IP (plus proche de la réalité à partir du poste de travail), l’internaute doit réduire d’environ 25% le débit ATM.

Lors du lancement de son offre ADSL 2+ en octobre 2004, Free affichait un débit ATM de 15 Mbit/s. Au début de l’année 2005, les abonnés ultra haut débit disposaient de 20 Mbit/s (toujours en ATM), limite aujourd’hui repoussée à 24 Mbit/s .

Pour bénéficier de ces avantages, les clients de Free (actuels ou nouveaux) doivent être équipés d’une Freebox v4 compatible ADSL 2+ et se situer dans une zone dégroupée où le réseau télécoms de Free a été adapté à cette technologie ultra haut débit.

1,5 million d’abonnés haut débit fin 2005

La migration du réseau en ADSL 2+ sera achevée “d’ici la fin de l’année”, indique Free. Un élément intéressant qui permet d’évaluer le nombre de clients qui bénéficieront d’une connexion ADSL 2+ d’ici décembre.

Dans sa communication institutionnelle, Iliad/Free affiche sa volonté de parvenir d’ici fin 2005 à une base de 1,5 million de clients haut débit (voir édition du 8 septembre 2005). Environ 70% d’entre eux seront localisés dans des zones dégroupées. Un rapide calcul montre que plus de 1 million de clients profiteront de l’ADSL 2+ à cette échéance.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur