Un Mobile Monday sous le signe du Mobile Office

Mobilité

Les rencontres mensuelle du lundi autour de la mobilité se sont
exceptionnellement déplacées un mercredi avec un sponsor de choix : Microsoft.
Salon Mobile Office oblige.

Chaque premier lundi du mois, la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING) et Silicon Sentier, un club parisien de Net-entrepreneurs, organisent les Mobile Monday. A l’occasion du salon Mobile Office, la session de décembre s’est exceptionnellement déroulée le mercredi à l’hôtel Concorde Lafayette de la porte Maillot à Paris, un lieu plus prestigieux que les précédents. La soirée était, en effet, l’occasion de fêter le premier anniversaire du rendez-vous de cette industrie.

Né sur une idée finlandaise reprise dans plusieurs pays, le Mobile Monday avait commencé sur un rythme bimestriel avant de se mensualiser, succès aidant. La communauté française qui s’y retrouve est désormais la plus importante des différentes éditions nationales. La fréquentation était d’ailleurs une fois de plus visiblement en forte hausse et nombreux sont ceux qui se sont fait refouler à l’entrée faute d’invitation. Le déroulement d’une soirée est invariablement le même : pendant une conférence d’une heure, plusieurs intervenants se succèdent chacun quelques minutes sur un thème donné. Ensuite, les fabricants d’appareils, les opérateurs, les éditeurs de logiciel, les investisseurs et autres peuvent se mêler et discuter autour d’un verre.

L’ambiance rappelle celles des First Tuesday avant l’explosion de la bulle Internet. Mais les petits fours et le champagne ont laissé place à la charcuterie et au vin de pays… sauf cette fois, où les petits fours étaient au rendez-vous, même s’ils ont tous disparus en quelques minutes. Il faut dire que, cette fois, il y avait une différence de taille avec Microsoft comme sponsor de la soirée. Cette présence aura aussi influé fortement sur la conférence du jour consacrée à la “mobilité étendue”, puisque sur les six orateurs présents, deux étaient de Microsoft et un troisième était un partenaire soutenu par cette société.

Se recentrer sur les usages

Laurent Delaporte, directeur général adjoint et directeur marketing de Microsoft France donne son point de vue sur à travers son intervention ” Mobilité étendue : comment Microsoft facilite la mise en mobilité des entreprises”. Selon lui, “20 % des collaborateurs d’entreprises sont mobiles. Pour les PME, ce chiffre peut monter à 40 %. Il est vital qu’ils puissent accéder à distance aux informations stockées dans les serveurs de leur entreprise.”

Il résume le problème à trois questions : “Quel est le bon équipement ? Quel niveau de sécurité ? Quelle est la pérennité des outils à moyen et long terme ?” Pour y répondre, il conseille de se recentrer sur les usages. Et donne l’exemple d’Office Communicator qui permet à n’importe quel employé d’accéder à l’annuaire interne, de connaître la situation de présence d’un collègue et d’obtenir ses coordonnées.

Suzan Delbene, vice-présidente de Microsoft Corporation et directrice mondiale de la division Mobilité et Systèmes Embarqués, insistera sur les progrès accomplis par sa société. Il y a cinq ans, un seul appareil téléphonique intégrait Windows Mobile. Maintenant il y en aurait 150 selon elle ! Une nouvelle version du système d’exploitation sort chaque année et, pour accroître la productivité, elle promet d’améliorer les échanges avec Vista et Office 2007. Suzan DelBene se félicite du travail accompli avec les partenaires et revient sur IDEES, l’Initiative pour le Développement Économique des Editeurs de logiciels et des Start-up lancée par Microsoft.

L’entreprise devient virtuelle

Pierre Leurent est PDG de Voluntis, une société parmi la trentaine soutenues dans IDEES. Sa présentation “Les technologies mobiles au service du suivi des patients à distance” montrera, vidéo à l’appui, un patient souffrant de diabète mesurer son taux de glycémie, l’envoyer à distance à son médecin et calculer la dose d’insuline nécessaire grâce à son smartphone. De son côté, le médecin contrôle chaque jour sur Internet les données de ses différents patients et recontacte ceux pour qui il constate une anomalie.

Henri Isaac, Maître de Conférences en sciences de gestion, fait de la recherche sur le management à Dauphine. Sa présentation “Manager nomade : la fin de l’entreprise ?” explique que “l’entreprise devient virtuelle”, les rapports sociaux changent faute de face à face. Pour lui, “on assiste à une fracture numérique imprévue en termes de management”. Sur le plan temporel “la communication devient asynchrone […]. Il n’y a plus de temps mort dans les déplacements […]. Les sphères privées et professionnelles s’entremêlent “. Un aspect qui avait été aussi évoqué par Microsoft précédemment.

Enfin, Jane Kwak, responsable marketing de Mystrands, donnera une touche plus légère à la soirée en décrivant le service PartyStrands qui permet des fêtes musicales et visuelles interactives grâce aux téléphones mobiles. Après quelques musiques diffusées depuis un PC en guise de démonstration, une chanteuse en chair et en os prendra le relais pour animer le buffet, un peu noyée sous le brouhaha des discussions privées entre professionnels.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur