Un Napster européen programmé pour cet été

Cloud

C’est la Grande-Bretagne qui servira de base de débarquement au site de distribution de musique en ligne Napster, qui espère ainsi griller la politesse à l’iTunes Music Store d’Apple.

Napster aurait confirmé son intention de lancer un service de distribution de musique en ligne européen pour l’été 2004, selon l’International Herald Tribune. Le service serait d’abord lancé en Grande-Bretagne avant de s’implanter dans d’autres pays du Vieux Continent. Les détails de l’offre n’ont pas été précisés mais l’offre devrait être similaire à celle de la version américaine : environ 500 000 titres disponibles pour des achats à la carte.

Apple doit également lancer sa version européenne de l’iTunes Music Store. Mais le constructeur de l’iPod n’a pas arrêté de date, les négociations sur les droits d’exploitation des titres musicaux avec les ayants droit s’avérant plus longues que prévu (voir édition du 15 mai 2003). Napster, qui n’a vendu “que” 5 millions de titres contre 25 millions pour Apple, a donc tout intérêt à débarquer le premier sur le marché européen pour tenter de rattraper son retard.

Des initiatives locales

Mais d’autres services se mettent en place localement. On Demand Distribution (OD2) opère depuis plusieurs années en proposant une plate-forme de distribution à des partenaires (Wanadoo, Tiscali et MSN en France). La société créée par Peter Gabriel vient notamment d’enrichir son offre d’une partie du catalogue de Sony Music (voir édition du 26 février 2004). D’autre part, selon le site GrandLink Music, les majors allemandes lanceraient dès le 18 mars prochain leur propre plate-forme de distribution, Phonoline, qui devrait proposer 250 000 titres en ligne (et bientôt 700 000), commercialisés entre 1,19 et 1,99 euro


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur