Un pingouin chez les enseignants

Cloud

Le salon Educatec 99 consacré à l’éducation, accueille cette année des éditeurs de Linux, le système d’exploitation libre. Joël Bernier, président de Red Hat France, nous explique les raisons de cette présence.

Le salon Educatec 99 rassemble pendant quatre jours tous les acteurs de l’enseignement et de l’éducation au Parc des Expositions de la Porte de Versailles. Red Hat France, éditeur de la distribution Red Hat du système d’exploitation libre Linux, a fait le déplacement. Joël Bernier, président de Red Hat France (anciennement les Logiciels du soleil) justifie cette présence “par la récente proposition de loi faite par le sénateur Laffitte qui vise à obliger les administrations à utiliser les logiciels libres.” Il rappelle aussi le partenariat signé l’année dernière entre l’AFUL (Association Francophone des Utilisateurs de Linux et des Logiciels Libres) et le ministère de l’Education Nationale. “Nous sommes là pour prendre la température et proposer des solutions”. “Il y a beaucoup de projets Linux autour de l’éducation, mais ce sont toujours des projets qui répondent à des problèmes ponctuels. En fait, aucune entité ne peut répondre pour l’instant à l’accord signé avec l’AFUL, et c’est dommage”, déplore-t-il. D’autant plus que depuis l’annonce du projet de loi Laffitte, “les enseignants veulent savoir, ils sont curieux”

Mais concrètement, que peut apporter Linux à l’Education Nationale ? Joël Bernier évoque le faible coût, voire la gratuité des licences Linux : “Avec une seule boîte, un proviseur peut installer autant de copies qu’il veut sur tout son lycée, et même la donner ensuite au lycée voisin”. Ensuite, pour les écoles ou les IUT, Linux permet d’apprendre à utiliser un environnement Unix à moindre coût : “les élèves sortent des écoles formés à Windows NT, mais après, quand il arrivent dans une grande entreprise, ils tombent sur des Unix”, ironise-t-il. Par contre, Joël Bernier est plus circonspect quant à l’implantation de Linux dans les petites écoles, “quoique Linux est parfait pour ces écoles qui sont bien souvent reliées en réseau à l’internet”, tempère-t-il.

A l’instar de ce qui se fait déjà aux Etats-Unis, “et qui est plébiscité”, Red Hat France va donc proposer des cours de formation à Linux, et envisage de mettre sur pied un cursus spécial à destination des enseignants. Ces formations pourraient débuter en janvier 2000. Red Hat France va également développer les prises de contacts avec tous les institutions clés de l’Education Nationale. Des mailings intensifs et des démarchages auprès des IUFM, des CRDP et autres centres de documentations vont être couplés à une politique de dons de logiciels. Etant entendu, bien sûr, que les revenus d’un éditeur comme Red Hat proviennent essentiellement de la formation, du conseil, et de l’assistance.

Enfin, Red Hat va concevoir et distribuer gratuitement un CD-Rom de découverte de Linux. Ce CD-Rom comprendra une présentation de trente minutes du système, un “Linux live” (comme le DemoLinux, il pourra faire tourner Linux à partir du CD-Rom, sans installation préalable), et “Linux junior”, c’est à dire un mini système, réduit à sa plus simple expression, “pour ceux qui veulent oser une installation.”

Pour en savoir plus :

* le site de Red Hat France

* le projet de loi Laffitte et son forum

* le site de Educatec 99


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur