Un pirate condamné à utiliser Windows

Cloud

Scott McCausland, condamné pour téléchargement illégal, doit renoncer à son
OS libre pour permettre l’installation d’un logiciel de surveillance.

Aux Etats-Unis, un homme condamné pour avoir téléchargé illégalement un épisode de Star Wars sur Internet s’est vu interdire l’utilisation du système d’exploitation Ubuntu Linux sur son ordinateur.

L’année dernière, Scott McCausland a plaidé coupable des chefs d’accusation ‘conspiration de violation des droits d’auteur’ et ‘violation criminelle de droits d’auteur’ après avoir téléchargé illégalement Star Wars: Episode III.

Après cinq mois d’emprisonnement, le jeune homme est aujourd’hui remis en liberté conditionnelle (on probation). Mais le tribunal lui interdit d’utiliser son système Linux.

“J’ai rencontré le juge en charge de ma période de liberté conditionnelle aujourd’hui. Il m’a dit qu’il comptait installer un logiciel de surveillance sur mon PC. Ça ne me dérange pas, ça fait partie de ma sentence”, explique-t-il sur son blog Lost and Alone.

“Mais leur logiciel [de surveillance] ne fonctionne pas sous GNU/Linux. Il m’a donc fait comprendre que si je voulais utiliser un ordinateur, je devrais utiliser un système d’exploitation compatible avec le logiciel”, poursuit l’internaute condamné. “En clair, cela signifie que je dois utiliser Microsoft et un logiciel de surveillance, ou bien pas d’ordinateur du tout. J’utilise à l’heure actuelle Ubuntu 7.04 et ils essaient de me contraindre à migrer.”

Scott McCausland, également connu sous le pseudonyme ‘sk0t’, a été la première personne emprisonnée pour utilisation de BitTorrent et était également membre du réseau Elitetorrents fermé par le FBI en 2005.

Le pirate explique qu’il ne cherche en aucun cas à contrecarrer les restrictions qui lui ont été imposées, mais qu’il ne comprend pas pourquoi il devrait être contraint d’acheter un nouveau système d’exploitation.

“Dans les conditions liées à ma période de mise à l’épreuve, il est stipulé que je dois consentir à des vérifications périodiques de mon PC par mon agent de probation et/ou de l’installation d’un logiciel pour surveiller mon activité sur Internet”, ajoute Scott McCausland. “Je consens à toutes ces conditions, c’est juste que le système d’exploitation que j’utilise n’est pas pris en charge par leur logiciel de surveillance. Je ne pense pas (c’est aussi l’avis de mon avocat) que le gouvernement puisse m’obliger à changer de système d’exploitation.”

Scott McCausland a lancé un appel à donation sur son site Web dans l’espoir de couvrir le prix d’achat de Windows. Le jeune homme a été arrêté après que le dernier épisode de la trilogie Star Wars ait été diffusé sur le réseau Elitetorrents avant sa sortie sur grand écran. Cette opération a attiré l’attention de la Motion Picture Association of America (MPAA), qui réunit les plus grands studios de cinéma américain, qui a aidé le FBI à fermer le site.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 24 août 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur