Un procès pour le PC “Jedi” de Psion ?

Mobilité

Psion a présenté au Cebit un nouvel ordinateur de poche au format A5 baptisé? Jedi. L’éditeur Lucas Arts ne l’entend pas de cette oreille, et entend bien régner sur les noms déposés pour sa Guerre des Etoiles.

Le producteur du film “La Guerre des Etoiles” mène actuellement une enquête pour savoir si Psion est allé à l’encontre de ses droits déposés sur le nom du héros “Jedi”. Selon un porte-parole de Lucas Arts, une commission juridique interne a déjà été saisie. La menace n’est pas à prendre à la légère. Craignant des poursuites en justice, le fabricant de puces Cyrix a déjà abandonné la semaine dernière, lors du salon Cebit, le nom de code Jedi attribué à un nouveau produit. Par sécurité, le fondeur a changé pour “Gobi”. Chez Psion, au contraire, on se montre serein. “En fait, BMW utilise les noms Series 3 et Series 5, nous aussi et cela n’a pas posé de problèmes. Jedi n’est pas un nom officiel, c’est juste un nom de code”, a expliqué un porte-parole.

L’ordinateur de poche de Psion, au format A5, est en couleur et possède 24 Mo de Ram. Tournant sous le système d’exploitation Epoc, il est équipé d’un processeur Intel allant jusqu’à 140 MHz. Il possède un port infrarouge pour transférer des données vers un ordinateur de bureau, et devrait être commercialisé l’an prochain au prix d’environ 8000 francs. Un autre modèle d’organiseur deux fois plus petit, le Quantum, lui aussi en couleur et sous Epoc, devrait être disponible à la même époque.

Pour en savoir plus : http://www.psion.com.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur