Un support Linux plutôt faible jusqu’en 2000

Cloud

Selon le cabinet d’études Gartner Group, le système d’exploitation ne bénéficiera pas d’un support technique et d’un service clientèle de qualité avant 2000, malgré les nombreuses annonces des constructeurs.

Alors que la plupart des vendeurs tentent de contrer Microsoft en présentant leur soutien à Linux, les analystes du Gartner Group estiment que ces annonces sont largement opportunistes et ne défendent pas forcément l’intérêt des utilisateurs.

Les déclarations et les projets d’IBM et de Hewlett-Packard (voir éditions du 19 février 1999 et du 24 février 1999) ainsi que leur soutien affiché conjointement avec Compaq, Oracle et Novell auprès du fournisseur de support Red Hat (voir édition du 10 mars 1999) n’ont guère impressionné le cabinet d’études. Selon le directeur du Gartner Group Andy Butler, “de gros vendeurs expliquent qu’ils supporteront Linux, mais il n’y a pas beaucoup de preuves que leurs services sont déjà disponibles”. L’annonce de SAP, qui prévoit le lancement d’une version Linux de son logiciel de gestion de ressources R/3, a toutefois impressionné le consultant.

Un rapport de Gartner rédigé en janvier indiquait que même si tous les constructeurs de serveurs et de stations sont sincères dans leur engagement pour Linux, il leur faudra du temps pour réunir suffisamment de techniciens compétents dans le monde entier, pour assurer un support de qualité. L’an 2000 serait l’horizon au-delà duquel seulement les services d’aide et de maintenance seront partout efficaces. De plus, les vendeurs de PC qui craignent de cannibaliser leur propre stratégie Unix pourraient être moins engagés dans le service Linux. “Je ne pense pas que les grands distributeurs américains soient ravis de supporter Linux, mais il y a un tel raz-de-marée en sa faveur qu’ils n’ont guère le choix”, observe Andy Butler. Le consultant Malcolm Macsween, proche du spécialiste Red Hat, s’est montré d’accord avec ces propos. Mais il ajoute que Linux est une excellente solution pour les petites entreprises qui veulent faire tourner des applications de messagerie et de bases de données sur un serveur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur