Un téraoctet de données sur un DVD holographique

Cloud

Une société high-tech japonaise est parvenue à insérer jusqu’à 1 000 Go de données sur un DVD via la technique de l’holographie. Le produit pourrait arriver sur le marché dès 2006.

Exit les Blu-Ray Disc, HD DVD et autre EVD ? Ces DVD qui promettent, dans un futur relativement proche, quelques dizaines de Go de stockage (voir édition du 16 juin 2004) pourraient désormais avoir à affronter un concurrent de taille : l’holographie. La société japonaise Optware a en effet présenté fin août un prototype de DVD holographique capable d’enregistrer jusqu’à près de 1 000 Go de données numériques (plus de 200 fois la capacité d’un DVD simple couche actuel) pour un taux d’échange de données de 1 Go/s (40 fois plus rapide que celui d’un DVD traditionnel).

Pour atteindre de telles performances, Optware a mis au point la technologie Collinear Holographic. Cette technologie tire parti des propriétés tridimensionnelles des images holographiques. Deux rayons laser émis dans un même axe sont utilisés. Le premier, un laser rouge, lit les informations de contrôle. Le second, un laser bleu ou vert (de 532 nanomètres de longueur d’onde), décode les données holographiques contenues dans une couche de substrat dichroïque insérée entre la couche réflective et la couche d’enregistrement de la galette. Cette technologie avait précédemment permis à Optware d’atteindre des enregistrement de 200 à 300 Go par DVD. Cette fois, il vient de franchir un cap décisif : le téraoctet.

Bientôt le réinscriptible

Optware n’est pas le premier à exploiter l’holographie comme technologie de stockage. IBM ou NTT ont déjà mis au point des mémoires de masse sur des substrats de plastique ou de cristal. Mais Optware affirme être le seul à proposer la technologie sur des disques optiques compatibles avec les mécanismes de base des systèmes de lecture/écriture laser actuels. Un certain niveau de compatibilité qui devrait permettre une adoption rapide du format par l’industrie.

Dans un premier temps, seule une version de disque inscriptible une seule fois sera proposée. Mais Optware prévoit de rapidement mettre au point des versions réinscriptibles. Optware, qui est soutenu par des investisseurs comme Intel et Konica, espère proposer un graveur Collinear dès 2005 pour une commercialisation en direction des industriels en 2006. Le marché grand public est visé pour 2007. D’ici là, Optware exposera ses technologies à l’occasion du European Cooperation in the field of Scientific and Technical Research qui se tiendra les 16 et 17 septembre prochains à Paris.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur