Un trimestre de retard pour l’arrivée des Intel Ivy Bridge

ComposantsMobilitéPoste de travail

Les processeurs Ivy Bridge d’Intel devraient être disponibles plus tard qu’initialement prévu. Il est désormais question de mars 2012 et non plus de la fin 2011.

Si les Intel Sandy Bridge, les successeurs des Nehalem, ont été lancés lors du CES de Las Vegas 2011, les Ivy Bridge devaient initialement être disponibles à la fin de cette année. Ces deux plates-formes, Sandy Bridge et Ivy Bridge, s’inscrivent dans le développement tick-tock du fondeur.

Le tick, une année sur deux, correspond à une plus forte intégration grâce à un “schrink”. Le CPU est re-dessiné dans une technologie plus fine. Le tock, les autres années, correspond à une amélioration de l’architecture du processeur, mais en conservant la technologie du tick le précédent.

Les Sandy Bridge correspondent à une phase de tock tandis que les Ivy Bridge, un schrink des Sandy Bridge, s’inscrivent dans une phase de tick.

Après avoir été annoncés pour fin 2011 afin de les présenter intégrés dans des machines au prochain salon américain CES, ils seront finalement disponibles un trimestre plus tard, soit seulement dans les premiers mois de 2012.

Selon Paul Otellini, les Ivy Bridge viennent d’entrer en phase de production. Mais ils ne seront disponibles qu’au printemps prochain. Ce sont des fabricants de cartes mères qui auraient eu cette information. Les intégrateurs OEMs devraient toutefois recevoir les premières séries au début du premier trimestre 2012.

Il faut ensuite plusieurs mois pour que les constructeurs sortent des machines les intégrant.

Si les Sandy Bridge sont gravés dans une technologie 32 nm, les Ivy Bridge bénéficieront d’une finesse de gravure de 22nm. De surcroît, ils emploieront les transistors MOS TriGate/FinFET. Intel passe d’un process planar à un process “3D”.

Et c’est probablement et logiquement ce passage techniquement compliqué et synonyme de nombreuses mises au point en fab, de l’utilisation de nouvelles machines (de lithographie notamment) et de leur calibration qui a engendré ce retard.

Ce sont des double coeur et des quad coeur qui seront les premiers CPU Ivy Bridge à sortir de fab. Ils fonctionneront de pair avec de nouveaux chipsets qu’Intel doit également graver. Les Z8 et P67 seront ainsi remplacés par les Z77 et Z75 selon les fabricants de cartes mères.

Ce lancement retardé des Ivy Bridge est également à mettre en parallèle avec celui également retardé des Xeon E5. Un retard d’un trimestre est prévu. Mais les causes ne sont pas les mêmes puisque les Xeon E5 sont basés sur la plate-forme Sandy Bridge-EP.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur