Un trou de sécurité dans l’iDisk d’Apple

Cloud

Une nouvelle fonctionnalité fournie avec Mac OS X v.10.1 permet d’accéder au service de disque virtuel d’Apple, iDisk, directement depuis le Bureau. Mais un changement de protocole met l’accès à ce service en péril : la sécurité s’en trouve affectée. L’accès sécurisé recommandé passe par l’Apple File Protocol.

Particulièrement mis en avant dans la nouvelle mouture de Mac OS X, un service Apple bien pratique du nouveau système d’exploitation s’avère touché par un problème de sécurité, en raison de l’utilisation récente du protocole WebDAV pour y accéder. Le protocole en question permet à Mac OS X d’accéder à iDisk (voir édition du 8 janvier 2001) d’une manière similaire à celle utilisée par un navigateur Internet, en faisant fi des firewalls. L’implémentation de WebDAV dans Mac OS X, uniquement dans le cas de l’utilisation d’iDisk, laisse un trou de sécurité important : le code d’accès est envoyé alors qu’il ne devrait pas l’être, ce qui pourrait permettre à des indélicats d’avoir accès à vos données personnelles s’ils parvenaient à intercepter la connexion ! Un hacker bien informé pourrait ainsi disposer d’un accès total au compte iDisk, mais aussi à l’adresse “mac.com” associée, comme l’indique le site d’Open Door Networks.

La faille est assez importante, puisqu’un pirate de l’Internet pourrait ainsi avoir la faculté de télécharger ou modifier les fichiers se trouvant sur l’iDisk ! L’utilisation de WebDAV a été préférée par Apple à son vieux protocole AFP (Apple File Protocole) en raison de la possibilité de disposer d’un accès permanent direct avec le volume iDisk monté directement sur le Bureau du Finder. De plus, ce protocole permet de disposer d’une meilleure réactivité et évite les déconnexions occasionnées au bout de quelques minutes par le protocole utilisé sur AppleTalk. WebDAV n’est pas censé transmettre le code, mais l’implémentation réalisée par les équipes d’Apple ne semble pas avoir été réalisée correctement. Open Door Networks indique que les équipes de développeurs de Cupertino sont au courant du problème. En attendant qu’ils fournissent une solution, la firme recommande de revenir à l’utilisation du protocole AFP pour éviter les impairs. La méthode consiste à se connecter au serveur iDisk de la même manière qu’on se connecte à un réseau AppelTalk, en spécifiant toutefois le chemin d’accès dans le menu “Connecter au serveur” du Finder : afp://idisk.mac.com. Il ne reste plus qu’à indiquer le nom d’utilisateur et le mot de passe pour voir apparaître l’iDisk sur le Bureau.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur