Un virus qui aime le porno

Cloud

Les éditeurs de logiciels antivirus signalent la diffusion d’un nouveau ver qui se répand via Outlook et dirige malgré eux les internautes vers un site pornographique.

Tout comme Melissa, le virus W32/Mypics.worm utilise le répertoire de contacts d’Outlook Express, pour se répliquer dans un courrier envoyé aux cinquante premières adresses de la liste. En plus, le virus modifie la page de démarrage du navigateur Internet Explorer au profit d’un site de contenus pornographiques. Enfin, le 1er janvier 2000, le virus effacera les données de contrôle (cheksum) de la mémoire Cmos de l’ordinateur. Si l’utilisateur redémarre sa machine en croyant avoir rencontré un bogue lié au calendrier, le virus tentera de formater le disque dur local pour en effacer toutes les données.

Le virus arrive dans un courrier électronique sans sujet. Le corps du texte contient “Here’s some picture for you” (voilà des images pour toi). Il est associé à un fichier joint “Pics4you.exe” de 34 Ko qu’il ne faut évidemment pas ouvrir. Sur son site, l’éditeur Symantec propose un “patch” pour prévenir tout risque.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur