Un virus qui appelle les secours

Cloud

Un nouveau virus fait rage dans l’état du Texas. Non seulement ce dernier efface le contenu du disque dur mais, en plus, il appelle les services d’urgences. Malheureusement cet appel concerne le 911 (police secours) et pas un dépanneur informatique.

Le NIPC (National Infrastructure Protection Center), organisme gouvernemental américain chargé de la protection des réseaux, a publié la semaine dernière un avertissement contre un nouveau virus particulièrement virulent. Ce dernier, nommé virus 911, dans un premier temps se réplique sur d’autres ordinateurs via Internet ou un réseau local, puis efface le contenu du disque dur avant d’appeler le 911, numéro des services d’urgences de la police aux Etats Unis. Le FBI et le NIPC ont découvert son existence ces dernières semaines, en enquêtant sur d’autres affaires.

Pour l’instant, les enquêteurs n’ont trouvé de traces de ce virus que dans l’état du Texas, mais on sait déjà que le “911” serait présent dans les tuyaux de quatre grands fournisseurs d’accès américains, AOL, AT&T, MCI Worldcom et NetZero. Pour le repérer, il semble qu’il prenne place sur le disque dur des utilisateurs dans des répertoires nommés Chode, Foreskin ou Dickhair.

Pour l’instant, il ne semble pas que ce virus se soit manifesté en Europe. Mais un minimum de vigilance s’impose avant que sa définition (signature virale) soit ajoutée à la liste de votre antivirus favori.

Pour en savoir plus : L’avertissement du NIPC


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur